Vous êtes ici : Accueil » Naomi Kawase

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Naomi Kawase

En remettant le Carrosse d’Or à Naomi Kawase, la SRF salue l’oeuvre d’une réalisatrice indépendante considérée comme l’un(e) des cinéastes majeur(e)s du Japon, dont la cinématographie est instigatrice d’un profond renouveau. Mais c’est aussi un lien plus profond et presque plus secret ou plus intime qui unit les cinéastes de la SRF à Naomi Kawase. Creusant le sillon d’un cinéma qui explore sans discontinuer les interstices et les frontières, et qui oscille toujours entre plusieurs mondes possibles, c’est en étant sélectionnée à la Quinzaine des Réalisateurs pour son premier film, Suzaku, que Kawase reçoit la Caméra d’Or à Cannes en 1997, entamant ainsi son singulier parcours de cinéaste de renommée internationale. Née en 1969 à Nara, Naomi Kawase a d’abord réalisé des films expérimentaux tout en enseignant à la prestigieuse école de photographie d’Osaka dont elle est diplômée, avant de rencontrer une reconnaissance internationale dès son premier film documentaire Dans ses bras (1992), au cours duquel elle part à la recherche de son père. En 2002, l’ensemble de son oeuvre est montrée à Paris à la Galerie nationale du Jeu de Paume. De Shara (2003) à Nanayomachi (2008), de Dans le silence du Monde (2001) à la Forêt de Mogari (Grand prix du jury du Festival de Cannes 2007), elle réinvente un chemin cinématographique singulier au travers d’une oeuvre audacieuse et exigeante. Pascale Krief, réalisatrice