52e édition

Antonin Peretjatko

Après Louis Lumière, premier court métrage en 2001 : L’heure de pointe en noir et blanc développé dans ma baignoire. Ensuite Changement de trottoir et French Kiss, courts métrages en lice aux César 2004 et 2005. Puis L’opération de la dernière chance, moyen métrage en 16mm tourné lors d’un tour du monde. En 2009 et 2011 les making-of des deux derniers Audiard et deux courts dont Les secrets de l’invisible. Ma vie est le brouillon de mes films.