Vous êtes ici : Accueil » 1991 » Toto le héros

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Toto le héros

Quinzaine 1991, Long métrage, 1H30

Synopsis

Enfant, Thomas est convaincu d’avoir été échangé à sa naissance avec son voisin Alfred… Pour se venger du destin, il rêve que plus tard, il sera agent secret. Mais il devient géomètre, comme ça, sans raison apparente. Un jour il rencontre Evelyne. Il pourrait l’aimer aussi fort qu’il aimait sa soeur quand il était petit. Seulement cet amour, un autre le vit à sa place. L’été 2027 approche et le vieux Thomas Van Hasebroeck se demande s’il n’est pas passé à côté de sa vie, comme ça, toujours sans raison apparente. Il a peur de mourir avant d’avoir vécu. Alors il retrouve l’imagination et l’énergie du petit Thomas quand il rêvait qu’il serait Toto le héros…

Réalisateur

Jaco Van Dormael

Après des études de cinéma à l’INSAS (Bruxelles) et Louis-Lumière, Jaco Van Dormael débute sa carrière en tant que metteur en scène de théâtre pour enfants. Il se lance ensuite dans la réalisation cinématographique au début des années 1980 avec des courts métrages plusieurs fois récompensés en festivals. Il réalise son premier long métrage en 1991, Toto le héros, film qui sera récompensé par la Caméra d’Or au Festival de Cannes. Il retrouve la Croisette en 1995 avec Le Huitième Jour, où il met en scène Daniel Auteuil et Pascal Duquenne, qui remportent tous deux le Prix d’interprétation. En 2009, Mr Nobody, avec Jared Leto, Sarah Polley et Diane Kruger, est sélectionné au Festival de Venise. Le Tout Nouveau Testament est son 4e long métrage.

Gisela Uhlen
Jo De Backer
Michel Bouquet
Mireille Perrier
Peter Bolke
Sandrine Blancke
Thomas Godet

Scénario
Jaco Van Dormael

Image
Walther Van Den Ende

Son
Dominique Warnier

Montage
Susana Rossberg

Musique
Pierre Van Dormael

Décors
Hubert Pouille

Vente à l’étranger : Alexandre Heylen, Mainstream à Paris Production : Pierre Drouot et Dany Geys, Iblis Films à Bruxelles

Récompenses

Caméra d’or,Prix de la jeunesse film étranger