Vous êtes ici : Accueil » 1991 » The Adjuster

51e édition du 15 au 25 mai 2019

The Adjuster

Quinzaine 1991, Long métrage, 1H42

Synopsis

Qui est Noah Render ? Un enquêteur-régleur d’assurances pour qui le bonheur trouve sa source dans la réparation de la vie des autres. Etrange personnage. Toujours présent dès qu’un sinistre survient, il se met d’emblée au service des victimes. Il n’hésite d’ailleurs pas à s’investir personnellement si nécessaire, que la victime ait trente ou soixante ans. Si généreux qu’il en devient suspect. Hera est la femme de Noah. Profession : agent de classification du Bureau de Censure. Elle aime son métier. Mais un jeune confrère, découvrant qu’elle enregistre les scènes violentes et perverses qu’elle devrait justement censurer, la dénonce au directeur. Explications… étonnantes, il faut l’avouer. Hera a perdu goût à son travail. Rien ne vas plus. Noah, englué dans la vie des autres, va-t-il sombrer dans le naufrage de la sienne ? «The Adjuster», la comédie de l’ambiguïté ou Pirandello après MacLuhan.

Réalisateur

Atom Egoyan

Né au Caire de parents arméniens. Il émigre au Canada alors qu’il est encore tout jeune. Fils d’artistes-peintres, il a 13 ans quand il écrit sa première pièce de théâtre. Il étudie parallèlement les relations internationales et la guitare classique. Diplômé de l’Université de Toronto en 1982, il s’oriente vers l’art dramatique et le cinéma. Il crée 10 pièces de théâtre dont External Affairs qui fut présentée à New-York. Après quelques courts métrages dont Peep Show en 1981 et Open House en 1982 diffusé sur le réseau national de CBS, il réalise son premier long métrage Next of Kin en 1984. Invitée au Festival de Mannheim, cette comédie qui traite déjà des thèmes chers à l’auteur – famille en état de crise, immigrants, incommunicabilité des êtres – remporte de Ducat d’Or. Son second long métrage, Family Viewing remporte le Prix du meilleur film canadien au Festival de Toronto, trois prix à Locarno et participe à une vingtaine de festivals internationaux dont Berlin. Avec Speaking Parts, en 1989, Atom Egoyan explore en profondeur l’influence de l’image dans nos agissements. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, le film continue son tour du monde des festivals. The Adjuster est le dernier film d’Atom Egoyan, qui a également signé plusieurs émissions pour la télévision : les dramatiques Open House en 1985, In this corner en 1986 et Looking For Nothing en 1989 ainsi que plusieurs épisodes des séries Twilight zone et Alfred Hitchcock Presents. Il s’apprête d’autre part à mettre en scène un opéra dont il est l’auteur : Hamlet, Electra and Mother.

Armen Kokorian
Arsinée Khanjian
Elias Koteas
Gabrielle Rose
Jennifer Dale
John Gilbert
Maury Chaykin
Rose Sarkisyan

Scénario
Atom Egoyan

Image
Paul Sarossy

Son
Ross Redfern

Montage
Susan Shipton

Musique
Mychael Danna

Décors
Linda Del Rosario

Production : Camelia Frieberg, Ego Film Arts au Canada Vente à l’étranger : Alliance Releasing au Canada