Vous êtes ici : Accueil » 1986 » Tarot

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Tarot

Quinzaine 1986, Long métrage, 2h

Synopsis

Je dois avouer que je déteste la question que me pose la Quinzaine, à savoir quelles sont les raisons qui m’ont poussé à faire ce film. Il me semble que ce qui est réussi ne nécessite pas de commentaires de la part de son auteur. Un telle question implique donc que le film à besoin d’une explication, ce qui revient à dire qu’il n’est pas réussi. Malgré tout, je vais m’efforcer d’y répondre de mon mieux. Depuis que je réalise des films, c’est à dire depuis plus de vingt ans, je me suis toujours intéressé aux relations entre les êtres et particulièrement entre les hommes et les femmes. En somme, tous mes films racontent la même chose : une histoire d’amour. Le roman de Goethe, Les Affinités électives, a toujours symbolisé pour moi l’histoire d’amour par excellence. C’est la raison pour laquelle en 1975 j’avais déjà réalisé un film à partir de ce sujet. C’était Tagebuch (Journal intime) tourné en 16mm noir et blanc pour un budget d’environ 20.000 DM et dans lequel je jouais le rôle d’Edouard. Le thème du roman de Goethe me passionne tant que c’est avec enthousiasme que j’ai accepté le projet que me proposait Max Zihlmann (qui a déjà écrit de nombreux scénarios pour moi). Je considéère que les gens accordent trrop d’importance au sujet d’un film, à son histoire ou à son message. En ce qui me concerne, l’attitude que l’on adopte envers les personnages, me paraît primordiale car c’est à travers elle que l’on raconte un film. Rudolf Thome

Réalisateur

Rudolf Thome

Né à Wallau. Il étudie la littérature, la philosophie et l’histoire à Münich et à Bonn, puis fait ses premières armes en qualité de critique pour divers journaux et magazines (Filmkritik, Film, Süddeutsche Zeitung, entre autres). Il tourne son premier court métrage en 1964, bientôt suivi de six autres et aborde le long métrage en 1968 avec Detektive.

Hanns Zischler
Katharina Böhm
Rüdiger Vogler
Vera Tschechowa
William Berger

Scénario
Max Zihlmann, d’après « Les Affinités électives » de Goethe

Image
Martin Schäfer

Son
Margit Eschenbach

Montage
Dörte Volz

Musique
Christoph Oliver

Production : Moana Films GmbH, Berlin, Allemagne Vente à l’étranger : Futura/Filmverlag, Munich, Allemagne