Vous êtes ici : Accueil » 1988 » Stormy Monday

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Stormy Monday

Quinzaine 1988, Long métrage, 1h32

Synopsis

A l’âge de seize ans, j’ai fait partie d’un groupe de rock’n’roll à Newcastle. Je voulais en fait être musicien de jazz, mais à cette époque, plus personne n’écoutait du jazz. Newcastle dans les années 60, c’était comme Liverpool, il y avait beaucoup de bons groupes et d’excellents musiciens. Notre chanteur était Bryan Ferry et après mon passage le groupe a accompagné pendant quelque temps Little Richard. Lorsque j’ai rencontré Sting pour la première fois, il m’a dit qu’il venait écouter le groupe alors qu’il était encore au lycée. Newcastle a ce type de beauté qu’ont les villes industrielles et me rappelait toujours New York, la ville où je rêvais d’être à l’époque. J’ai quitté le groupe lorsque je me suis rendu à Londres pour étudier la musique et j’ai obtenu un emploi à mi-temps : je faisais le ménage du club de jazz Ronnie Scott. En échange de quoi, j’avais mes entrées gratuites et je voyais se produire Roland Kirk, Ben Webster, Coleman Hawkins, Cecil Taylor, Art Blakey et beaucoup d’autres de mes héros. Je suis devenu acteur par accident et j’ai passé dix ans à parcourir le monde en tournée avec une troupe théâtrale baptisée « The People Show ». Le fait de travailler aux Etats-Unis marqua un vrai tournant pour moi, et ma traversée de la Pologne fut une prise de conscience encore plus décisive. C’est là que j’ai découvert à quel point la culture anglaise était insulaire. Lorsque j’ai décidé d’écrire et de tourner Stormy Monday, tous ces éléments se sont naturellement imbriqués dans le cadre d’un club de jazz à Newcastle, où un orchestre de jazz polonais est engagé pour jouer pendant un festival américain, où le jeune homme qui fait le ménage du club tombe amoureux d’une jolie américaine, ex-maîtresse du gangster qui tente de racheter le club et… Mike Figgis

Réalisateur

Mike Figgis

Mike Figgis est né au Kenya. En 1956, il part pour Newcastle, en Grande-Bretagne. Vers la fin des années soixante, il joue avec plusieurs groupes de rock et enregistre un disque. De 1970 à 1980, il parcourt les Etats-Unis, l’Amérique du Sud et les pays de l’Est avec une troupe de théâtre, le “People Show”. A partir de 1980, il se consacre à l’écriture et signe notamment trois pièces de théâtre : Redeugh, Slow Fade et Animals of the City, qui obtiennent un grand succès et de nombreuses récompenses. En 1984, il réalise une dramatique pour la télévision, The House, d’une durée de 58 mn, produite par Channel Four, qui est très remarquée par la critique. C’est grâce au succès de ce film qu’il pourra tourner son premier long métrage de fiction, Stormy Monday.

Andrzej Borkowski
Melanie Griffith
Sean Bean
Sting
Tommy Lee Jones

Scénario
Mike Figgis

Image
Roger Deakins

Montage
David Martin

Musique
Mike Figgis

Production : The Moving Picture Company, Londres, Grande-Bretagne Vente à l’étranger : Gavin Films, Londres, Grande-Bretagne