Vous êtes ici : Accueil » 1989 » Sidewalk Stories

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Sidewalk Stories

Quinzaine 1989, Long métrage, 1h35

Synopsis

« Sidewalk Stories » est né dans la nuit du 6 novembre 1988 dans un métro quelque part dans le Bronx après le championnat de boxe opposant Sugar Ray Leonard à Don Lalonde. En rentrant chez moi après le match, je me trouvais dans un wagon en compagnie d’un groupe de laissés pour compte, qui n’avaient pas d’autre endroit où aller. L’un d’entre eux, noir, s’est approché de moi, vraisemblablement pour me demander de l’argent. Et puis non ! Il m’a demandé, comme s’il avait lu dans mes pensées, qui avait gagné le match. J’ai senti mon coeur fondre. Je lui ai décrit tous les détails de cette nouvelle victoire courageuse de Sugar Ray. Nous avons continué à parler jusqu’à Times Square, et en nous séparant, j’ai donné à ce fan de boxe tout l’argent que j’avais sur moi – un dollar et un jeton. Les pensées et les émotions qui m’assaillaient depuis un certain temps sur le « problème » des sans-logis se sont cristallisées sur cette vérité que chaque personne sans abri est un individu à part entière et ne se fond pas dans le masse anonyme des parias. En courant sur le trottoir glacé pour retrouver mon appartement chauffé et ma petite famille endormie, j’ai aperçu deux pieds dépasser d’un carton. Deux mois plus tard, au coeur de l’hiver, j’entamai le tournage de « Sidewalk Stories ».

Réalisateur

Charles Lane

Né à New-York. En 1973, il décide de suivre des cours de cinéma à l’université de New-York. Il étudie sous la direction de Williard Van Dyke, Aram Avakian et de Joseph Anthony. En 1977, il réalise son premier court métrage, A Place in Time, un film satirique en noir et blanc inspiré par l’affaire Kitty Genovese, qui lui vaut un Student Academy Award et qui a été présenté dans de nombreux festivals à travers le monde. Depuis, il a travaillé sur plusieurs scénarios, dont une adaptation de The Tenant de Bernard Mlamud, une première ébauche de Sweet Lorraine, un film réalisé par Steve Gomer et une comédie inter-raciale baptisée Skins qui ne se tournera pas. Ce n’est qu’à la fin de 1988 qu’il réussira à tourner son premier long métrage de fiction “Sidewalk Stories”.

Charles Lane
Darnell Williams
Michael Baskin
Nicole Alysia
Sandye Wilson
Trula Hoosier

Scénario
Charles Lane

Image
Bill Dill

Montage
Anne Stein, Charles Lane

Musique
Henry Gafney

Décors
Ina Mayhew