Vous êtes ici : Accueil » 1994 » Senza pelle

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Senza pelle

Quinzaine 1994, Long métrage, 1 h 30

Synopsis

Le quotidien banal de Gina et Riccardo (elle est employée des postes, lui chauffeur de bus à l’ATAC, la RATP romaine) se voit un beau jour, perturbé par l’arrivée d’une déclaration d’amour poétique écrite par un “anonyme” prénommé Saverio à l’attention de Gina. Du jour au lendemain, la vie du couple devient la proie des attentions assidues de cet admirateur inconnu. Le désagrément s’intensifie au fur et à mesure que Riccardo constate, impuissant, le peu de protection dont dispose la vie privée d’un citoyen face à des lettres anonymes. Après une période épuisante émaillée de multiples petits incidents, Riccardo parvient à faire sortir au grand jour l’auteur de cette correspondance amoureuse. Il découvre alors un jeune homme de bel aspect, aux manières délicates, un adolescent à la personalité frigile et d’allure, apparemment, innocente. Il n’empêche que les assauts d’attention de ce dernier ont profondément perturbé Gina, qui n’était plus guère habituée à de telles manifestations.

Réalisateur

Alessandro D'Alatri

Né à Rome. Il débute à l’âge de 8 ans comme comédien dans une pièce mise en scène par Luchino Visconti. Suivront d’autres rôles au théâtre, notamment sous la direction de Giorgio Strehler, et à la télévision. Au cinéma, toujours comme acteur, il apparaît notamment dans “Le Jardin des Finzi Contini” de Vittorio de Sica, “Quand, comment et avec qui?” d’Antonio Pietrangeli et travaille avec Zurlini et Scola. Il devient ensuite l’un des plus brillants réalisateurs de films publicitaires en Italie, primé d’innombrables fois à Cannes, Venise, New York, Londres… En 1991, “Americano rosso”, son premier long métrage, lui a valu le “Donatello d’or” (meilleur premier film de l’année), le “Ciak d’or” (meilleur premier film et meilleure photographie) et le “Globe d’or” (meilleure photographie).

Anna Galiena
Kim Rossi Stuart
Leila Durante
Lucio Alloccia
Maria Grazia Grassini
Massimo Ghini
Tiziana Cruciani

Scénario
Alessandro d’’Alatri

Image
Claudio Collepiccolo

Son
Tulio Morganti

Montage
Cecilia Zanuso

Musique
Moni Ovadia et Alfredo Lacosegliaz

Décors
Francesco Priori

PRODUCTION : Rodeo Drive VENTE A L’ETRANGER : Adriana Chiesa (en association avec Cinecitta International)