Vous êtes ici : Accueil » 1987 » Panorama du cinéma sud-africain indépendant

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Panorama du cinéma sud-africain indépendant

Quinzaine 1987, Long métrage,

Synopsis

Ce panorama accueilli par la Quinzaine des Réalisateurs, fait suite au Festival du cinéma sud-africain indépendant qui s’est tenu pour la première fois en Afrique du Sud en avril-mai 1987. Organisé par un groupe de réalisateurs indépendants, associés à l’hebdomadaire d’opposition The Weekly Mail, et à des universitaires sud-africains, il a pour objecif de porter à la connaissance du public, en Afrique du Sud même, les films réalisés par des sud-africains ces cinq dernières années, rejetés par la télévision ou par les circuits « officiels » de distribution. Un festival présentant « cinq ans de travail, dans une situation marquée par le manque de canaux de distribution, la pénurie de financements directs, sans accès à la majorité du public sud-africain. » Des flms qui nous parlent de l’Afrique du Sud aujourd’hui censurée, qui n’a plus place dans nos journaux : celle des déplacemeents interdits ou au contraire forcés, de la vie dans les ghettos aux portes des villes « blanches », des cauchemars d’injustice, du racisme institutionnel légal, brutal, de Sharpeveille, du District des Six et de Crossroads, de la mémoire et de l’innocence à jamais perdue. Des films représentatifs d’une inductrie cinématographique « alternative », encore dans l’enfance mais déjà vivante, vitale même, cherchant à travers la fiction comme par le documentaire à répondre au « besoin pressant des cinéastes indépendant de traiter de la situation qui a cours en Afrique du Sud ». (M. Newman) Même balbutiants – encore que certains soient très achevés – même réalisés avec les moyens du bord, les films de ce Panorama nous plongent au coeur de l’Afrique du Sud qui nous parle d’elle et, qui nous parle d’elle dans une situation extrême d’oppression. Antoine Bouillon, Pierre-Henri Deleau

Réalisateur


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /data/www/app/themes/quinzaine2018/single-film.php on line 190