Vous êtes ici : Accueil » 1981 » Les Fruits De La Passion

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Les Fruits De La Passion

Quinzaine 1981, Long métrage,

Synopsis

Je n’ai pas voulu faire un film réaliste. J’ai plutôt imaginé l’histoire de cette malade mentale et de son père, Eisenhans, comme un de ces méchants contes allemands à la manière des frères Grimm: couleurs criardes, évènements diaboliques, images de rêve vénéneuses. Le paysage de sombres villages où l’histoire se déroule m’est familier depuis l’enfance. J’en ai gardé un souvenir très précis. C’est là, qu’aujourd’hui, s’étend la frontière qui a déchiré les montagnes, les forêts, les prairies, les rivières. Et su rcette frontière qui ampute notre pays, les maisons, les arbres et les routes se délabrent comme si c’était la fin des temps. Tankred DORST

Réalisateur

Shuji Terayama

Sh?ji Terayama, né en 1935 à Hirosaki au Japon fut un poète, écrivain, dramaturge, chroniqueur sportif (spécialisé dans la boxe et le turf), photographe, scénariste et réalisateur japonais. Il a publié plus de deux cent livres et réalisé environ vingt films (courts et longs métrages confondus). Ses oeuvres, souvent expérimentales et crues, témoignent d’un activisme artistique aux influences multiples, d’Antonin Artaud ou Bertolt Brecht à Federico Fellini et Lautréamont. En Europe et aux États-Unis il est essentiellement connu pour son cinéma, tandis qu’au Japon il est plutôt considéré comme un poète et un dramaturge. Il est mort en mai 1983 à Tokyo.