Vous êtes ici : Accueil » 1995 » L’Enfant noir

51e édition du 15 au 25 mai 2019

L’Enfant noir

Quinzaine 1995, Long métrage, 1 h 32

Synopsis

Récit initiatique, ce film est une histoire d’exil, celle que vit tout homme qui se sépare de son enfance. A Kouroussa, son village natal, entre Madou son père, roi des mécaniciens, Kouda sa mère si douce, et sa bande de copains, Baba fait son apprentissage de la vie, en harmonie avec le monde alentour. L’arrivée inopinée d’un marchand d’or vient bousculer ce fragile équilibre. En effet, Baba est en âge de rejoindre la capitale pour continuer ses études. Il traverse alors toute la Guinée pour se rendre chez son oncle Moussa à Conakry. Là, il est pris dans la spirale de la vie urbaine et reçoit de plein fouet le monde moderne et sa violence…

Réalisateur

Laurent Chevallier

Opérateur et réalisateur, Laurent Chevallier a été cadreur sur différents films tels que Mon beau-frère a tué ma soeur de Jacques Rouffio, Fucking Fernand de Gérard Mordillat, Le vent de Joris Ivens, Ballade à Blanc de Bertrand Gauthier, et chef-opérateur du Médecin des lumières de René Allio, des Spécialistes de Patrice Leconte et de différents films publicitaires. Il a signé la réalisation et l’image de différents reportages et documentaires pour la télévision et le cinéma depuis 1979, films primés dans de nombreux festivals nationaux et internationaux tels que Marseille, Namur, Amiens, La Rochelle, Biarritz, Grenoble, Amsterdam, San Fransisco, New York et San Sebastian.

Baba Camara
Madou Camara
Moussa Keita

Scénario
Laurent Chevalier, d’après le roman de Laye Camara, “L’Enfant noir »

Image
Amar Arhab

Son
Olivier Schwob

Montage
Ange-Marie Revel

Musique
Momo Wandel Soumah

Décors
Yan Arzaud

Production : Rhéa Productions, Paris, France Distribution en France : Les Films du Paradoxe, Bois-Colombe