Vous êtes ici : Accueil » 1969 » Le Temps En Rose

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Le Temps En Rose

Quinzaine 1969, Long métrage,

Synopsis

Un exemple rare de cinéma de fiction finlandais. En 2012, une utopie: le conflit des classes sociales a disparu. Un chercheur en Histoire, Raimo Lappalainen, est obsédé par la vie d’un modèle de nu: Saara Turunen, morte en 1976. Il essaie de la reconstituer pour la télévision. A ce moment, une grève dans une usine nucléaire provoque une vague de violence que les medias ne parviennent à garder secrète qu’en la dissimulant adroitement.

Réalisateur

Risto Jarva

Il est né et a grandi à Helsinki. A 12 ans, il a commencé la photographie; il a ensuite cette discipline. Ingénieur diplômé de Chimie, il a commencé à faie des films 9mm dans un club d’étudiants. Il a participé au magazine de l’université. So court-métrage, réalisé en collaboration avec le Théâtre étudiant, fut récompensé par le gouvernement. La carrière de Jarva couvre une période de transition dans l’histoire du cinéma finlandais, lorsque les anciens studios allaient disparaître et que la politique d’aides du gouvernement n’existait pas encore. Jarva a produit et réalisé ses films de façon indépendante. Il a fait figure de réformateur, de critique de la société. Son premier long métrage pour du théâtre a été fait à l’occasion du 90è anniversaire de l’association des étudiants à l’université de Jarva; c’est pour cette occasion que la production Filminor a été créée. Filminor a par la suite produit ses autres films. Son premier long métrage indépendant était l’expression d’un radicalisme esthétique de la nouvelle vague des années 60, anticipant le radicaslime social. Le film réalisé ensuite par Jarva ouvrait une brèche dans le cinéma finlandais. Jarva fut professeur de cinema, il a présidé la comité gouvernemental du cinéma et il a enseigné à l’université d’art d’Helsinki. Il est décédé en 1977.