Vous êtes ici : Accueil » 1976 » Le Diable Au Coeur

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Le Diable Au Coeur

Quinzaine 1976, Long métrage, 1h45

Synopsis

Ce qui me paraît important dans la société actuelle, c’est d’essayer de comprendre comment la quantité de compromissions et de concessions quotidiennes nous obligent à vivre aux frontières de la schizophrénie.
Jusqu’où peut-on se compromettre tout en vivant en accord avec ses fantasmes personnels ? C’est cette question que posent, chacun à leur manière, les personnages interprétés par Birkin et Spiesser. Ils sont en fait le positif et le négatif d’une même attitude de refus.
En les opposant, en les mettant face à face ils portent en eux suffisamment de contradictions pour qu’elles éclatent dans le film et que naissent les conflits. J’ai voulu ce film le plus violent possible sans oublier la gravité des thèmes essentiels : l’amour, le jeu, la mort.
Bernard QUEYSANNE

Réalisateur

Bernard Queysanne

Né en 1944, Bernard Queysanne a commencé comme assistant-réalisateur, assistant-monteur, photographe de plateau ou encore directeur de production sur de nombreux films de Georges Franju, Philippe Labro, Robert Enrico, Serge Korber. Parallèlement à ses activités d’assistant, il réalisa plusieurs courts métrages, puis en 1974 son premier long métrage “Un homme qui dort”, co-réalisé avec Georges Perec, qui remporta le Prix Jean Vigo.

Jacques Spiesser
Jane Birkin

Scénario
Pierre-Jean Rémy, Bernard Queysanne

Image
Bernard Zitzermann

Montage
Andrée Daventure

Musique
Laurent Petit-Girard

Production : DOVIDIS (Pierre Neurrisse)