Vous êtes ici : Accueil » 1979 » La Mémoire Courte

51e édition du 15 au 25 mai 2019

La Mémoire Courte

Quinzaine 1979, Long métrage, 1h45

Synopsis

« Eichmann n’est pas le seul. » Il n’était pas le seul en 1944. Il n’était pas le seul en 1962. Et il n’est pas le seul aujourd’hui, en 1979. La Bête Immonde est là. Que se passe-t-il quand un personnage sans histoire, tel la Judith Mesnil du film, se voit confronté à l’Histoire ? Et que se passe-t-il quand un cinéaste né dans une Argentine qui a été le refuge de profiteurs et de tortionnaires fascistes, se voit confronté à leur retour et leur réinsertion dans une Europe où il croyait les avoir fui à jamais ? Voilà. C’est « La Mémoire Courte ». Eduardo DE GREGORIO

Réalisateur

Eduardo De Gregorio

Né en Argentine, De Gregorio enseigne à la Sorbonne Nouvelle et à la FEMIS. Après des études de philosophie et de lettres, Eduardo de Gregorio s’installe à Paris en 1971. Il a débuté au cinéma en tant que scénariste pour Bernardo Bertolucci mais surtout Jacques Rivette.En 1976, il fait ses premiers pas derrière la caméra et écrit le scénario de Serail, puis enchaîne avec La Mémoire courte, qui met en scène Nathalie Baye sur les traces d’un écrivain disparu interprété par Philippe Léotard. Ses deux premiers films sont présentés à des festivals prestigieux : Cannes , New York, Londres, Edimbourg. Dans les années 80, il écrit et réalise Aspern avec à nouveau Bulle Ogier qui jouait déjà dans ses productions précédentes, et Corps perdus. Ce film présenté dans les festivals reçoit six prix au 8ème Festival de Cinéma Argentin de Santa Fe.Après douze ans d’absence, il revient au cinéma en 2001 avec une histoire de rêve et de tango : Tangos volés.

Adrian Brine
Benoît Jacquot
Bulle Ogier
Hermine Karagheuz
Jacques Rivette
Marie Jaoul
Martine Simonet
Nathalie Baye
Philippe Léotard

Scénario
Eduardo de Gregorio, Edgardo Cozarinsky

Image
William Lubtchansky

Montage
Nicole Lubtchansky

Musique
Michel Portal

Production : UNITÉ TROIS – PARADISE FILMS, Paris