Vous êtes ici : Accueil » 1993 » La Ardilla Roja

51e édition du 15 au 25 mai 2019

La Ardilla Roja

Quinzaine 1993, Long métrage, 1 h 50

Synopsis

Par une nuit d’été, Jota, appuyé contre le parapet d’une jetée, tente de trouver le courage suffisant pour se jeter dans la mer qui s’écrase contre les rochers. Soudain, une moto vient se heurter à l’autre extrémité du parapet, et Jota voit un motard s’affaler lourdement sur le sable de la plage. Il se précipite à son secours et découvre, derrière la visière du casque, les yeux bruns d’une jeune fille qui a perdu la mémoire. Elle ne se souvient ni de son nom, ni d’où elle vient. Elle ignore même la couleur de ses yeux. L’ambulance arrive. Jota accompagne la jeune fille à l’hôpital, l’y inscrit sous le nom de Lisa, se fait passer pour son petit ami et lui explique qu’ils vivent ensemble depuis quatre ans… Ces deux inconnus vont vivre une histoire d’amour intrigante, pleine de surprises et de duperies.

Réalisateur

Julio Medem

Né à San Sebastian. Il s’intéresse au cinéma dès l’âge de 18 ans, réalisant différents courts métrages en super 8, tels que “El ciego” (76), “El jueves passado” (77), “Fideos” (79), “Si yo fuera un poeta…” (81) et “teatro en Soria” (83). Licencié en médecine et chirurgie en 1985, il s’oriente rapidement vers la réalisation, signant plusieurs courts et moyens métrages primés dans divers festivals. Parallélement, il travaille comme assistant-réalisateur et monteur sur le long métrage de José Maria Tuduri, “Cronica de Segunda Guerra Carlista” (87) et comme chef-monteur des courts métrages “La espala del cielo” de German Beltran (88) et “El puente” de Koldo Eizaguirre (90). Il signe également des articles dans les revues “Casablanca” et “Cinéma 2002”. Son premier long métrage, “Vacas” (1992), lui a valu notamment le “Goya” du meilleur premier film espagnol ainsi que le grand prix des Festivals de Turin et de Tokyo.

Carmelo Gomez
Emma Suarez
Kara Elejalde
Maria Barranco
Nancho Novo

Scénario
Julio Medem

Image
Kalo Berridi

Son
Julio Recuero

Montage
Maria Helena Sainz de Rozas

Musique
Alberto Iglesias

Décors
Alvaro Machimbarrena

PRODUCTION : Sogetel S.A. VENTE A L’ETRANGER : Sogepaq

Titre VO : L'écureuil rouge

Récompenses

Prix de la jeunesse film étranger