Vous êtes ici : Accueil » 1972 » Kokuhakuteki Joyu-Ron

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Kokuhakuteki Joyu-Ron

Quinzaine 1972, Long métrage, 123'

Synopsis

Aki Umidô, Shôko Ichimori et Makiko Isaku sont trois actrices célèbres. Elles tiennent les rôles principaux d’Aveux, théories, actrices, film dont le tournage est censé débuter deux jours plus tard. Mais toutes trois sont frappées d’une indicible angoisse. Aki se rend compte qu’elle est observée par un homme muni d’une caméra. Shôko perd l’usage de la parole. Quant à Makiko, elle retourne dans son pays natal. Chacune d’elle est accompagnée d’un confident, qui est aussi un contradicteur. « Ce film est mon chant d’adieu au milieu du cinéma de l’époque. Les stars de cinéma comme les grandes fictions produites par les studios les plus importants disparaissent avec l’arrivée de la télévision. Mais il faut être naïf pour penser ainsi. C’est le spectateur lui-même, son imagination sans limites, qui donnent naissance aux actrices : ainsi se chantent les louanges du cinéma. » Kijû Yoshida

Réalisateur

Yoshishige Yoshida

Yoshishige Yoshida (喜重 吉田 note) (16 février 1933, Fukui – ) est un réalisateur, metteur en scène de théâtre et d’opéra, auteur et critique japonais. Yoshishige (Kijû) Yoshida est une des figures de la Nouvelle vague japonaise des années 1960. Il a réalisé 19 films dont 4 ont été présénté au Festival de Cannes. Yoshishige Yoshida a étudié la littérature française à l’Université de Tōkyō, puis, en 1955, il a débuté sa carrière cinématographique en entrant dans le studio de cinéma japonais Shochiku. Il a réalisé son premier film, Rokudenashi, en 1960. En 1964, il a créé une société de production, la Gendai Eigasha (Société du Cinéma contemporain). En 1973, après avoir réalisé Coup d’État, Yoshishige Yoshida est parti au Mexique, pour cinq ans, afin de préparer un nouveau scénario. Suite à la situation économique du pays, le projet a été annulé ; et à cause d’une opération de l’estomac, Yoshishige Yoshida a rompu avec le cinéma pendant 13 ans. Il y revient en 1986 avec le film Promesse en 1986 qui a été présenté au Festival de Cannes. De 1990 à 1995, Kiju Yoshida est venu vivre en France où il a monté des pièces de théâtre (Madame Butterfly, à l’Opéra de Lyon) et réalisé des documentaires (dont un hommage au pionnier du cinéma Gabriel Veyre).

Ineko Arima
Mariko Okada
Ruriko Asaoka

Scénario
M.Yamada / Y. Yoshida

Image
Genkichi Hasagawa

Prod : Gendai Eiga Sha 8-6-13-501 Akasaka Minato-ku Tokyo

Titre VO : Aveux, Théories, Actrices