Vous êtes ici : Accueil » 1982 » Kisapmata

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Kisapmata

Quinzaine 1982, Long métrage,

Synopsis

L’authentique fait divers dont KISAPMATA s’est inspiré, « LA MAISON DE ZAPOTE STREET », m’a toujurs fasciné, et ceci pour deux raisons. Premièrement, parce qu’il décrit les effets de la peur et de l’oppression sur l’institution la plus sacrée de Philippines, la famille et les valeurs qu’elle représente, à savoir la tradition, le respect et l’obéissance. Deuxièmement, il donne un paerçu de l’énorme complexe de culpabilité inhérent à la culture de la petite bourgeoisie qui est une conséquence de notre éducation profondément catholique. Quoique ce fait divers se soit produit il y a plus d’une vingtaine d’années, son thème reste pour moi très actuel, et la réalité de KISAPMATA subsiste. Mike DE LEON

Réalisateur

Mike De Leon

Né aux Philippines, De Leon est réalisateur, directeur de la photography, scénariste et producteur. Il s’est intéressé au cinéma quand il étudiait l’histoire de l’art en Allemagne; il asssitait à des projections de classiques. Il a d’abord réalisé deux court-métrages. Il s’est équipé de tout le matériel nécessaire au Cinema Artists Philippines qui a produitson premier projet sur lequel il était directeur de la photographie: Maynila, Sa Mga Kuko ng Liwanag (1975) a apporté à De leon son premier prix à l’Académie philippine des Arts du Cinéma pour la meilleur photographie. Il a osé traiter des thèmes inhabituels tels l’inceste, la violence domestique et la cause ouvrière dans des films considérés comme des chef-d’oeuvres; l’Urian les a référencés parmi les 10 films les plus remarquables de la décennie 1980-1989. Aliwan Paradise est un film de l’anthologie sur l’Indonésie, la Thaïlande, les Philippines et le Japon, demandée par la chaîne NHK et la Fondation du Japon.