Vous êtes ici : Accueil » 1974 » Iko Shashvi Mgalobeli

52e édition du 13 au 23 mai 2020

Iko Shashvi Mgalobeli

Quinzaine 1974, Long métrage, 1h25

Synopsis

C’est une film sur la morale sociale plus qu’un film moraliste. Le propos est simple et sérieux aussi. C’est l’histoire d’un garçon, un musicien de l’orchestre philharmonique de Tbilissi où il tient les percussions. Ce garçon « oscille » entre deux urgences : celle qui consiste à remplir ses fonctions sociales et professionnelles, et l’autre qui lui demande d’être toujours disponible pour ses amis et pour les relations humaines. Il vit « naturellement », c’est à dire qu’il se sent obligé de privilégier sa disponibilité amicale au détriment de son travail, sur lequel il ne parvient plus à se concentrer. Il est toujours entraîné au fil des rencontres. Il arrive toujours au dernier moment à l’orchestre pour placer l’accord de transition final. Ceci a pour effet d’énerver considérablement le chef d’orchestre.
C’est donc avant tout la description de la vie sympathique d’un personnage sympathique.
Otar Iosseliani

Réalisateur

Otar Iosseliani

Né à Tbilissi, Géorgie en 1934. Après des études de mathématiques, il entre au WGIK, école de cinéma de haut niveau de Moscou, pour ensuite retourner à Tbilissi où il est attaché aux studios de Gruzia Films (Studios de la République de Géorgie). Il y réalise plusieurs courts métrages entre 1964 et 1966, avant de passer au long métrage avec “Giorgobistve” (“La Chute des feuilles”) en 1969.

Gela Kandelaki
Gogi Chkheidze
Jansug Kakhidze

Scénario
Otar Iosseliani

Image
Abessalom Maisuradze

Production : GRUZIA FILMS (Studios de la République Soviétique de Géorgie)

Titre VO : Il Était Une Fois Un Merle Chanteur