Vous êtes ici : Accueil » 1995 » Hikayat Al-Jawaher Al-Thalatha

50e édition du 9 au 19 mai 2018

Hikayat Al-Jawaher Al-Thalatha

Quinzaine 1995, Long métrage, 1 h 46

Synopsis

Youssef, jeune palestinien de 12 ans est un enfant de l’Intifada : père en prison, frère recherché par l’armée israëlienne, il vit avec sa mère et sa soeur. Bien que sa vie soit ponctuée par les combats et la répression, Youssef habite dans son imaginaire, échappant ainsi à la vie du camps de réfugiés, et s’évadant dans la campagne de Gaza. Un jour, en allant chasser des oiseaux, Youssef devient le héros d’un conte moderne : il tombe amoureux d’Aïda, une jeune gitane, “chef de bande” de gosses. Pour l’épouser, il doit retrouver les trois diamants perdus d’un vieux collier familial ramené d’Amérique du Sud par le grand-père de la jeune fille. Comment Youssef pourra-t-il parvenir à quitter Gaza pour ce continent lointain ? Sa quête d’un moyen de transport est tissée dans le quotidien des habitants. Elle le mènera à la mort et en même temps à la résurrection, grâce à un vieux sage qui lui récite les paroles énigmatiques d’un mystérieux parchemin. Après avoir jeté ce parchemin dans un puis du désert, Youssef retrouvera les 3 diamants, la vie et sa philosophie…

Réalisateur

Michel Khleifi

Né à Nazareth, Michel Khleifi y vit jusqu’en 1970. Il se rend ensuite à Bruxelles pour y suivre des cours à l’INSAS. Il en sort diplômé en mise en scène de théâtre, radio et télévision en 1977. Stagiaire sur une dramatique, Baudoin des mines de Michel Jakar, produite par la télévision belge en 1977, il se voit confier la réalisation de reportages d’une heure pour l’émission A Suivre, magazine hebdomadaire d’information, tels que Cisjordanie, espoir palestinien ?, Les Colonies israëliennes dans le Sinaï et Achrafieh en 1978, Les Palestiniens de la paix en 1979 et La Route d’El Naïm en 1981. Pour la radio belge, il adapte et met en ondes une dramatique d’après la nouvelle de Julio Cortazar, La Deuxième fois, en 1979. En 1980, il tourne son premier long métrage, La Mémoire fertile. En 1987, il signe Noce en Galilée (présenté à la Quinzaine des Réalisateurs), puis en 1990 Cantique des pierres et en 1992 L’Ordre du jour.

Bushra Qaraman
Ghassan Abu Libda
Hanna Nemeh
Makram Khouri
Mohammad Bakri
Mohammad Nahhal
Raida Adno

Scénario
Michel Khleifi

Image
Raymond Fromont

Son
Henri Morelle

Montage
Ludo Troch, Marie Castro

Musique
Abed Azarieh

Décors
Bashir Abu Rab’ia

Production : Sindibad Films, Londres, Grande-Bretagne Vente à l’étranger : Celluloid Dreams, Paris, France

Titre VO : Conte des trois diamants