Vous êtes ici : Accueil » 1974 » Hay Que Matar Al General

52e édition du 13 au 23 mai 2020

Hay Que Matar Al General

Quinzaine 1974, Long métrage, 1h20

Synopsis

Conscient de la période difficile que vit le pays et reconnaissant l’importance du cinéma comme moyen de communication de masse, nous nous sommes résolus à tourner « Hay que matar al General » dans ces jours où toute action, tout geste, toute parole, acquièrent une couleur, une compromission politique sans équivoque, dans ces heures de changement qui nous mènent vers la libération, vers le socialisme.
Le cinéma étant geste, parole, action, image et vie, il doit être aux côtés du peuple, ou emboîter le pas de ceux qui combattent ses faiblesses.
En tant que réalisateur du film, je suis aux côtés du peuple, avec un cinéma militant qui dépasse les frontières de la dénonciation et va plus loin, expliquant minutieusement les mécanismes qui déterminent sa misère, identifiant les organismes qui servent à le dépouiller de ses biens et à favoriser la pénétration nord-américaine, et permettant de démasquer les personnages qui rendent tout cela possible, qui vivent et prospèrent en consumant l’énergie du peuple.
« Hay que matar al General » est un film d’orientation révolutionnaire, réalisé pour le peuple et non pour se prêter à des réunions mondaines où l’on dégusterait son esthétisme et l’on s’éblouirait devant ce ravissement artistique. Dans notre film, se trouve présent l’esprit militant et fraternel de la révolution.
Enrique Urteaga

Réalisateur

Enrique Urteaga

Né à San Nicolas en Argentine en 1927, il fut diplômé comme directeur de la photographie à l’Institut Cinématographique de l’Université Nationale du Littoral (Santa Fé, Argentine). Directeur de la photographie sur plusieurs documentaires, il passe à la réalisation avec “50 Ano de une Ciudad” (“50 ans d’une cité”). De 1962 à 1968, il fut réalisateur de télévision pour Canal 13, chaîne de l’Université Catholique du Chili. De 1968 à 1972, il réalise trois courts métrages : “Deudamia”, “El Metro” et “Companeros Topos”.

Jorge Yanez
Juan Carlos Bistotto
Leonardo Perucci
Martin Andrade
Norman Day
Rafael Benavente
Ruben Unda

Scénario
Jorge Cancino, Ana Maria Pavela, Olinto Tavernaa, Enrique Urteaga

Image
Diego Bonacina

Production : Jorge Cancino

Titre VO : Il Faut Tuer Le Général