52e édition

Francisca

Quinzaine 1981, Long métrage,

Synopsis

« L’histoire de « Francisca », alias Fanny Owen, est à l’origine une histoire véridique, arrivée dans l’entourage de la famille de ma femme, vers 1850. Elle m’intéressait déjà à double titre, d’une part parce qu’on m’en avait beaucoup parlé, d’autre part parce que j’avais pu lire quelques lettres de Fanny, que mon beau-frère Abel possède encore.
Camilo Castelo Branco, le célèbre romancier, qui devait écrire plus tard « Amour de Perdition », ami de José Augusto et de Fanny, a été lui-même témoin de l’issue tragique de leurs amours si romantiques. Aussi les évoque-t-il dans son livre « Bom Jesus do Monte », peut-être en partie pour se laver d’une certaine complicité. Récemment, la grande romancière Augustina Bessa Luis a repris l’histoire dans son livre « Fanny Owen », en s’appuyant sur des données authentiques et sur les récits de Camilo. Je me suis enthousiasmé pour ce travail d’Augustina, et je me suis décidé à réaliser « Francisca » en structurant mon film sur son ouvrage. « Francisca » est donc né ainsi, et il transforme en tétralogie des « Amours Frustrés » la série des 3 films que j’avais réalisés auparavant: « Le Passé et le Présent », « Bénilde ou la Vierge Mère », et « Amour de Perdition ». « 
Manoel DE OLIVEIRA