Vous êtes ici : Accueil » 1983 » Die Flambierte Frau

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Die Flambierte Frau

Quinzaine 1983, Long métrage,

Synopsis

Les films sur les prostituées sont devenus une tradition. Depuis l’invention du cinématographe, on tourne des films sur les prostituées. Le fait que le personnage féminin principal, Eva, exerce ce métier ne signifie pas que LA FEMME FLAMBÉE est un nouveau drame du genre. LA FEMME FLAMBÉE est un film d’amour.
Dans les années 50, Rolf Thhiele a réalisé DAS MÄDCHEN ROSEMARIE avec Nadja Tiller, dans les bras de laquelle les hommes deviennent des créatures sentimentales. Ces mêmes hommes qui, dans la journée, tiennent d’une main ferme les rênes de l’économie. La sentimentalité des hommes est restée la même, par contre, les prostituées et les aspects de la prostitution ont changé… Il n’est pas dit que le chemin de la prostitution ait ses racines dans la misère sociale…
Le point de départ de LA FEMME FLAMBÉE a été, pour moi, l’idée de deux amants qui « s’occuperaient des clients » pendant la journée pour tomber dans les bras l’un de l’autre le soir, épuisés, certes mais heureux; l’idée du couple qui fait la tentative impossible de séparer l’amour « professionnel » de l’amour « privé ». Robert Van ACKEREN.

Réalisateur

Robert Van Ackeren

Robert Van Ackeren est né à Berlin. A la fin de ses études à l’Ecole de Technologie Optique et Photographique de Berlin, il collabore en tant que cameraman avec plusieurs réalisateurs allemands et notamment Werner Schroeter. Après avoir réalisé de nombreux documentaires, courts métrages et films expérimentaux entre 1964 et 1969, il tourne en 1971 son premier long métrage. La plupart de ses films ont participé à des festivals internationaux. Il a par ailleurs enseigné le cinéma pendant de nombreuses années à l’Ecole d’Art de Cologne. Deux de ses longs métrages, Die Reinheit des Herzens et Die Flambierte Frau, ont été présentés à la Quinzaine des Réalisateurs.

Titre VO : La Femme Flambée