52e édition

Bibó Breviárium

Quinzaine 2002, Long métrage, 1h09

Synopsis

István Bibó est né en 1911. Juriste, philosophe à la pensée limpide, il est l’un des plus grands penseurs politiques de la Hongrie du XXe siècle. Arrêté en octobre 1944 par la ligue fasciste des Croix Fléchées, puis relâché, il reste dans la clandestinité jusqu’à la fin du siège de Budapest. En 1949, il est suspendu de son poste de professeur à l’Université. Ministre en 1956, il est condamné à la prison à perpétuité, avant d ‘être amnistié en 1963. Péter Forgács livre, avec ce 13e épisode de sa saga « Hongrie Privée », une œuvre fragmentaire, obsédante, réalisée à partir d’archives visuelles retrouvées, mêlant différents documents sur le quotidien de la paysannerie, des élites bourgeoises et de la vie d’István Bibó. Véritable poème visuel et sonore, entrelacs d’images répétées, recadrées, ralenties, inversées, il raconte, par l’artifice même de son intervention directe sur la pellicule, la réalité du drame de la nation hongroise au XXe siècle et l’héroïsme d’un individu qui n’a jamais renoncé à sa foi dans la liberté. Une histoire rythmée par le son triste et cristallin des cordes du compositeur Tibor Szemzö, et par une voix off narrant, en un flux continu, les crises humaines et politiques de la nation hongroise, à contretemps avec des images d‘apparence paisible : mouvements de gymnastique, galipettes dans la nature, ou même splendeur d’une bulle de savon libérant de la fumée. Mais au détour du montage, un plan sur des jambes se balançant dans le vide imprimera son inextinguible vertige…

Equipe

Scénario
Péter Forgács, adapté des textes d’István Bibó

Image
archives et László Ravasz Jr.

Son
Zsolt Hubay, Zoltán Regenye, Zoltán Vadon

Montage
Kati Juhász

Musique
Tibor Szemzö, Béla Bartók avec la voix de : François Joly (français) et Paul Herrick (anglais)

Production

production : Péter Forgács For-Creation, Mese köz 10, 1021 Budapest, Hongrie tél. / fax : (36 1) 200 76 24 forgax@axelero.hu Nextreme Film (Hongrie)

Titre VO : István Bibó, fragments