Vous êtes ici : Accueil » 1970 » Bartleby 1970

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Bartleby 1970

Quinzaine 1970, Court métrage, 24'

Synopsis

Bartleby, un clerc au service d’un homme de loi, refuse toute forme d’activité. Après un scandale, on l’interne dans un hopital psychiatrique.Plus tard, son ancien employeur se trouve à son tour dans le m^me lieu et la même situation…fou comme lui ?…

Réalisateur

Jean-Pierre Bastid

Jean-Pierre Bastid (né en 1937 à Montreuil (Seine-Saint-Denis)) est un scénariste et réalisateur pour le cinéma et la télévision, et écrivain. Né en 1937 à Montreuil, il se consacre tout d’abord au cinéma. Après des études à l’IDHEC, il est l’assistant de Jean Cocteau sur Le Testament d’Orphée (1960) et travaillera également avec Nicholas Ray. Il réalisera ensuite plusieurs courts puis long métrages s’inscrivant dans la nouvelle vague. Son premier long-métrage, intitulé successivement “Massacre pour une orgie” et “Orgie pour un massacre”, sera totalement interdit en 1966 par la censure française. Il s’agissait d’un polar érotique, pour lequel Jean-Pierre Bastid avait pris le pseudonyme de Jean-Loup Grosdard (référence à Jean-Luc Godard). Après l’enlèvement de Medhi Ben Barka, il enquète avec Jean-Patrick Manchette. En 1971, il co-écrit avec celui-ci Laissez bronzer les cadavres qui annonce un renouveau du polar et du roman noir français. Depuis, il alterne l’écriture de romans et de scénarios, la réalisation de films pour le cinéma et la télévision, l’enseignement… De la Guerre d’Algérie au soutien aux « sans papiers », Jean-Pierre Bastid est également un militant engagé à gauche.

Scénario
D’après la nouvelle d’Herman Melville

Prod. Alcinter 76, Champs Elysées Paris 8e