Vous êtes ici : Accueil » 1990 » Bagh Bahadur

51e édition du 15 au 25 mai 2019

Bagh Bahadur

Quinzaine 1990, Long métrage, 1H31

Synopsis

Quand je travaille, je réfléchis sur un thème pendant des années avant qu’il ne prenne sa forme définitive. J’ai une idée et je la conserve en travaillant sur d’autres projets, qui parfois sont en rapport. Les prémices de  » Bagh Bahadur  » sont annoncés dans  » Phera « ,  » Sheet Grishmer Smriti  » et même dans un documentaire réalisé en 1973 sur Khirode Nattya, un percussionniste devenu légendaire au Bengale. A l’époque, celui-ci était âgé de 104 ans et atteint de surdité, mais continuait à composer des rythmes nouveaux avec le pur plaisir que procure la création. Dans tous ces films, les personnages principaux sont des artistes qui ont une grande personnalité. Parfois, leur intégrité m’a inspiré au point d’être capable de me fondre en eux. Dans  » Bagh Bahadur « , le protagoniste, Ghurunam, est l’un de ces artistes populaires qui, jusque dans les années 60, étaient les pôles d’attraction des villages et des banlieues de l’Inde. Depuis les années 60, le concept de spectacle, son éthique et ses valeurs ont subi un changement profond. On perçoit à présent une confrontation entre l’art populaire traditionnel et le divertissement tel qu’on le connaît dans les villes. Ce conflit est symbolisé par Ghurunam. Le traditionnel  » danseur tigre  » du village est certes vaincu, mais le percussionniste continue à jouer contre vents et marées. La danse du tigre existe toujours dans certaines provinces reculées de l’Inde. Le décor est authentique de même que le costume, le type de danse et la musique qui l’accompagne. Le film décrit un processus historique qui se déroule actuellement. Buddhadeb Dasgupta

Réalisateur

Buddhadeb Dasgupta

Buddhadeb Dasgupta est considéré comme l’un des réalisateurs les plus importants d’Inde, après Satyajit Ray, Ritwik Ghatak et Mrinal Sen. Ses oeuvres précédentes ont été présentées dans des festivals tels que Berlin, Venise, Locarno et Karlovy-Vary. Il a également réalisé plusieurs documentaires et a d’autre part signé cinq recueils de poèmes.

Archana
Basudev Rao
Biplab Chatterjee
Pavan Malhotra

Scénario
Buddhadeb Dasgupta

Image
Venu

Son
Joyti Chatterjee, Anup Mukherjee

Montage
Ujjal Nandy

Musique
Santanu Mahapatra

Décors
Nikil Sengupta

Production : Buddhadeb Dasgupta à Calcutta Vente à l’étranger : NFDC à Bombay

Titre VO : l'homme tigre