You are here: Home » 1976 » Seljacka Buna 1573

52nd edition from May 13 to 23, 2020

Seljacka Buna 1573

Fortnight 1976, Feature film, 2h30

Synopsis

Le cinéma étant un art visuel, ma tâche cinématographique m’a fait depuis le début rechercher l’histoire d’une manière comparative pour arriver à une idée aussi nette que possible du temps et des conditions de l’époque. J’ai dû me prouver qu’elle était la scène, les coutumes, les rapports humains, le niveau de la culture matérielle et spirituelle, routes, trafic, commerce, etc. Bref, j’étais amené à mettre en valeur la méthode exposée par Engels lorsqu’il écrivait « De la guerre paysanne allemande en 1524-1525 » : « J’avais essayé, dit-il, de montrer l’ordre politique en Allemagne de l’époque, la révolte contre cet état de chose ainsi que les théories politiques et religieuses – non pas comme les causes mais bien comme le résultat du degré de développement où se trouvait en Allemagne à ce moment-là, l’agriculture, l’industrie, les voies par la terre et par les eaux, le commerce de marchandises et d’argent. ».
Mon approche devait être historique et matérialiste parce que le film, bien qu’il soit poésie, doit la matérialiser visuellement. J’ai dû donc aborder cette époque de cette manière non seulement parce que je suis marxiste, mais même par priorité parce que je suis cinéaste.
Mais, je n’hésite pas à le dire, ma vision de cet événement, le plus important de l’histoire nationale de mon peuple, est polémique et fait front aux interprétations bourgeoises. L’histoire du peuple croate comme de tous les autres, c’est une histoire de la lutte des classes.
Je ne tiens pas à prêcher dogmatiquement ni à idéaliser. Néanmoins, je fus gêné par la structure nobiliaire et son histoire officielle pour pénétrer jusqu’à l’essence de mon thème : ce qu’est l’homme, et son existence. Dans ce but, même s’il n’y avait pas d’autres raisons, je devrais être du côté du peuple. La Renaissance – une des époques les plus mûres de la créativité humaine – est immanentement, si je peux me servir d’une expression contemporaine, sociale à gauche. Elle pouvait parler de l’homme d’une manière si réaliste et anti-institutionnelle parce qu’elle était en accord avec les tourbillonnements sociaux.
Vatroslav MIMICA

Director

Vatroslav Mimica

Born in 1925, Vatroslav Mimica studied medecine at Zagreb university. He entered the Yougoslavian National Resistance in 1942, then in 1943 the National Liberation Army. At the end of the war, he is a politic commissioner at the « Matija Gubec » brigade. After the war, he became literary critic and writer in the literary review « Izvor ». He gets into the film industry in 1950 : after being manager and artistic director for « Jadran Film », he directs and writes screenplays since 1952.

Fabijan Sovagovic
Franjo Majetic
Pavle Vuisic
Sergio Mimica
Velimir Zivojinovic

Scénario
Vatroslav Mimica

Image
Branko Blazina

Montage
Vuksan Lukovac

Musique
Alfi Habijlo

Production : JADRAN FILM

Title in Original Version : Anno Domini 1573