You are here: Home » 1990 » Porte Aperte

51st Directors’ Fortnight May 15-25, 2019

Porte Aperte

Fortnight 1990, Feature film, 1H53

Synopsis

«Pourquoi avez-vous fait ce film ?» La question m’a été posée, sur un ton catégorique, par un étudiant de 17 ans, à Florence, le jour de l’avant-première de «Portes ouvertes». Sans me laisser le temps de répondre, il a ajouté : «Pourquoi avez-vous fait un film contre la peine de mort, alors qu’aujourd’hui la peine de mort serait tellement utile ?». Silence. Je n’aime pas les films à thèse et en faisant un film, je ne pense pas au thème ou message. Au début, j’avais un peu peur de ce film. Je craignais surtout que son sujet soit daté et peu urgent et que je risquais de faire un film en costumes, un portrait d’époque et rien de plus. Dans son livre, Leonardo Sciascias décrit un fait divers sicilien de 1937, alors que la législation de cet Etat fasciste qu’était l’Italie à l’époque avait systématiquement recours à la peine capitale. Aujourd’hui, un demi-siècle plus tard, l’Italie est un autre monde… me disais-je. Que de doutes pendant le tournage… et maintenant la question de ce jeune étudiant renversait complètement le problème. D’autres villes, un autre public et toujours la même question : pourquoi votre film dit non à la peine de mort ? Moi qui craignais de faire un film en costumes, je me pose à mon tour une question : aurais-je donc fait un film néo-réaliste ? Gianni Amelio

Director

Gianni Amelio

Amelio was born in San Pietro di Magisano, province of Catanzaro, Calabria. His father moved to Argentina soon after his birth, and he spent his youth and adolescence with his mother and his grandmother. The absence of a paternal figures will be a constant in Amelio’s future works. During his university studies of philosophy in Messina, Amelio got interested in cinema, writing as film critic for a local magazine. In 1965 he moved to Rome, where he worked as operator and assistant director for figures such as Liliana Cavani and Vittorio De Seta. He also worked for television, directing documentaries and advertisements. Amelio’s first important work is the TV film La città del sole, directed in 1973 for RAI TV and inspired to Tommaso Campanella’s work.

Ennio Fantastichini
Gian Maria Volonte
Renato Carpentieri
Renzo Giovampietro
Silvero Blasi
Tuccio Musumeci
Vitalba Andre

Scénario
Gianni Amelio, Vincenzo Cerami, Allessandro Sermoneta

Image
Tonino Nardi

Son
Remo Ugolinelli

Montage
Simona Paggi

Musique
Franco Piersanti

Décors
Franco Velchi, Amedeo Fago

Production : Erre Produzioni à Rome Vente à l’étranger : Sacis à Rome

Title in Original Version : Portes Ouvertes