You are here: Home » 1975 » Milestones

51st Directors’ Fortnight May 15-25, 2019

Milestones

Fortnight 1975, Feature film, 3h15

Synopsis

« Milestones », c’est le Feu, l’Eau, l’Air, la Terre, l’Homme. C’est une vision de l’Amérique des années 70 ; c’est aussi un voyage dans le passé et dans le futur. C’est un film avec beaucoup de personnages. Des gens qui sont conscients d’avoir reçu en héritage le génocide des Indiens et l’esclavage des Noirs et qui étudient le passé pour corriger les erreurs du présent, la tentative de génocide du peuple vietnamien.
« Milestones » est une mosaïque complexe à la manière de Proust, avec des personnages et des paysages qui s’entrelacent pour former la trame du film. Il y a beaucoup de scènes dans de nombreuses villes, des visages et des voix des fins mais aussi beaucoup de commencements. On traverse l’Amérique de part en part, des montagnes enneigées du Vermont aux chutes d’eau de l’Utah, en passant par les sculptures naturelles de Monument Valley, les grottes des Indiens Hopi, et la saleté, la grisaille et l’énergie de New York.
« Milestones » est un film sur la renaissance. C’est la renaissance des idées, des visages, des images et des sons. L’argile moulée par un potier aveugle, c’est la renaissance de la terre. La neige profonde est la promesse du printemps. La naissance d’un enfant est une renaissance symbolique mais aussi visuelle du film lui-même. Et un film dans le film sur l’héroïque peuple vietnamien, c’est un hommage à sa lutte révolutionnaire, à sa victoire, et à son avenir.

Directors

John Douglas

As one of the early members of the Newsreel collective, John Douglas took part in militant filmmaking in the 60s and 70s before becoming involved in two films about the U.S.-mounted invasion of Granada (Stand Up, Granada, 1979 ; Granada : the Future Coming Towards Us, 1983). While continuing his militant activities, he extended his work to video and multimedia as of the early 90s (the photo series, Homeland Security, 2007).

Robert Kramer

U.S.-born Robert Kramer made his first film, FALN, in 1965. With In the Country (1966) and most of all Milestones (1975), Robert Kramer become the leading representative of radical filmmaking in America. But at the same time he gradually began an exile that led him to settle in France, where in 1980, he made Guns. In 1982, he represented France at the Cannes Film Festival with A toute allure. He occasionally acted in films, notably in Cédric Kahn’s L’Ennui. He died before the release of his film, Cités de la plaine in January 2001.

Grace Paley
Jim Nolfi
John Douglas
Mary Chapelle
Sharon Krebs

Screenplay
Robert Kramer, John Douglas

Image
John Douglas

Sound
Jane Schwartz

Editing
John Douglas, Robert Kramer

Music
Bobby Büchler

Production : NY Cinema Co.
Barbara Stone et David Stone