You are here: Home » 1972 » Los Dias De Agua

51st Directors’ Fortnight May 15-25, 2019

Los Dias De Agua

Fortnight 1972, Feature film, 115'

Synopsis

Dans le cinéma, comme dans toute autre activité, il y a des différences d’idées et d’objectifs. Il existe un cinéma révolutionnaire et un cinéma réactionnaire.
Dans le cinéma réactionnaire, les thèmes historiques sont toujours des thèmes du passé, sans relation avec le présent.
Le cinéma révolutionnaire pénètre dans l’histoire en cherchant le présent, et, dans le présent, cherche le futur. Le véritable cinéma révolutionnaire aborde les thèmes historiques exactement de la même façon qu’il traite du présent : d’une manière critique, intégrée dans un militantisme révolutionnaire, sans éviter les différences, les parallélismes ou la continuité entre le passé et le présent.
Dans Los dias del aqua, il existe une continuité de la conscience active, de l’intégration indissoluble entre l’oeuvre artistique et la réalité même qui constitue un prolongement dans la recherche des valeurs culturelles propres à une expression idéologique nationale, décolonisatrice et révolutionnaire de notre réalité…
M.O. Gomez.

Director

Manuel Octavio Gomez

Manuel Octavio Gomez was among the best directors in Cuba during the ’60s and ’70s. He got his start as a film critic and journalist in pre-Castro Cuba. Gomez was basically a self-taught filmmaker until 1951 when he joined the newborn Cuban Film Institute and began working as an assistant director on documentaries. Gomez also created his own documentaries and made his feature-film directorial debut in 1965 with El Encuentro: La Salacion. From then on, he became known for his innovative interpretations of traditional genres and for the politically-charged, analytical themes of his films.

Adolfo Llauradó
Idalia Anreus
Mario Balmaseda
Raúl Pomares

Scénario
M.O. Gomez / B.Hernandez/ J. Garcia Espinosa

Prod : I.C.A.I.C
calle 23 n° 1155
Velado
La Habana
Cuba