You are here: Home » 1982 » Les Fleurs Sauvages

52nd edition from May 13 to 23, 2020

Les Fleurs Sauvages

Fortnight 1982, Feature film,

Synopsis

Dans les grands moments de désespoir, le geste de « faire », et celui de « partager », ne peuvent constituer la différence entre l’empoisonnement de l’esprit, du coeur, et l’instinct retrouvé d’une nécessaire survie. Ainsi furent conçues ces FLEURS SAUVAGES toutes simples, pour et par des ami(e)s artisans d’un petit destin collectif atteint, depuis quelques temps, d’un amnésique statu quo. Ainsi le film est-il le reflet direct de l’amitié, de l’habileté, du plaisir, de l’émotion de celles et ceux qui l’ont fabriqué, filmants et filmés, dans la quotdienneté elle-même, le jour après jour du cadrage et recadrage de vivre. C’est en somme un cadeau à la vie, et de la vie, et un cadeau d’autant plus précieux que Marguerite Duparc, la monteuse et productrice, ainsi que Jacques Paquet, le chef-électricien, reposent à jamais dans l’émulsion du souvenir. Jean-Pierre LEFEBVRE

Director

Jean-Pierre Lefèbvre

Differently of his contemporary quebecois’ directors, Lefebvre didn’t make his class in the documentary. After his Literary studies and seven years of critics, he immediatly began directing fiction movies; a short in 1964 _ »L’Homoman »_ preceeding an ininterrompt serie of movies of which he produce at least the first five. In fact, he has found his own production company Cinak Ltee and his own distributing company Disci Inc. His style is based on low cost movies, on natural location and using few characters. He approach the cinema in the same ‘maniere’ then Luc Besson; a non-narrative non-psychological cinema, mostly without action where the characters present themselves by the way they live.

Awards

Prix FIPRESCI