You are here: Home » 1981 » Francisca

51st Directors’ Fortnight May 15-25, 2019

Francisca

Fortnight 1981, Feature film,

Synopsis

« L’histoire de « Francisca », alias Fanny Owen, est à l’origine une histoire véridique, arrivée dans l’entourage de la famille de ma femme, vers 1850. Elle m’intéressait déjà à double titre, d’une part parce qu’on m’en avait beaucoup parlé, d’autre part parce que j’avais pu lire quelques lettres de Fanny, que mon beau-frère Abel possède encore.
Camilo Castelo Branco, le célèbre romancier, qui devait écrire plus tard « Amour de Perdition », ami de José Augusto et de Fanny, a été lui-même témoin de l’issue tragique de leurs amours si romantiques. Aussi les évoque-t-il dans son livre « Bom Jesus do Monte », peut-être en partie pour se laver d’une certaine complicité. Récemment, la grande romancière Augustina Bessa Luis a repris l’histoire dans son livre « Fanny Owen », en s’appuyant sur des données authentiques et sur les récits de Camilo. Je me suis enthousiasmé pour ce travail d’Augustina, et je me suis décidé à réaliser « Francisca » en structurant mon film sur son ouvrage. « Francisca » est donc né ainsi, et il transforme en tétralogie des « Amours Frustrés » la série des 3 films que j’avais réalisés auparavant: « Le Passé et le Présent », « Bénilde ou la Vierge Mère », et « Amour de Perdition ». « 
Manoel DE OLIVEIRA

Director

Manoel De Oliveira

De Oliveira was born in Portugal in 1908 and started his career as an actor. In 1931, he made his first short film « Douro, ainal Fluvial », which scandalized the portuguese press. Misunderstood in his country, he encountered many difficulties to pursue his carrer as a filmmaker. He made his first full length feature in 1941: « Aniki-Bobo », a neorealist movie. The poor reception of the film forced Manoel de Oliveira to abandon other film projects for 14 years. In 1956, he directed « Le peintre et la ville », which revolutionized documentary field. In 1971, he made his third full length film, « Le Passé et le Présent »; « Francisca » was shown at The Directors’ Fortnight, as well as « Le Val Abraham », in 1993. In 1995, he directed « The Convent », starring Catherine Deneuve and John Malkovich, adapted, once again, from a novel by Agustina Bessa-Luís. He received the prestigious Prize Robert Bresson in 2004. Manoel De Oliveira died on the 2nd of April 2015, at 106. He directed more than 50 films, fictions and documentaries. Find his selective filmography on the right side of the page.