You are here: Home » 1988 » Amerika, Terra Incognita

52nd edition from May 13 to 23, 2020

Amerika, Terra Incognita

Fortnight 1988, Feature film, 1h38

Synopsis

En 1981, l’histoire de mon pays et celle de l’Amérique du Sud toute entière, m’ont inspiré un film, Bolivar, Sinfonia Tropikal, première partie d’une trilogie que je voulais réaliser. Le film retraçait notre lutte pour l’indépendance en 1800. Le deuxième volet qui s’est imposé : Orinoko, Nuevo Mundo était l’étude du mythe de notre fleuve et remontait le temps jusqu’au XVIIè siècle, jusqu’à la pré-conquête américaine. Enfin, Amerika, Terra incognita, l’aboutissement de cette trilogie, raconte l’histoire d’un conquistador qui revient en Europe riche de tous les trésors qu’il rapporte du Nouveau Monde : des pierres précieuses et des fruits exotiques, des oiseaux inconnus, des plantes tropicales et… un homme, un chef indien. Bien évidemment, la cour européenne est émerveillée par cet indigène déraciné, perdu au milieu de la musique, des artistes, des religieuses et des jongleurs. La princesse tombe aussitôt amoureuse de cet homme aux charmes exotiques. De cette union, naît le premier prince bâtard d’une cour européenne, qui vient au monde recouvert d’or. Je pense qu’après 500 autres versions, il était temps de montrer notre vision des faits. Je voudrais dédier ce film aux grands maîtres du cinéma latino-américain, Glauber Rocha et Fernando Birri. Diego Risquez

Director

Diego Risquez

He was born in Caracas. He played for theater and films in Venezuela. In 1974, he went in Paris to work at Emilio Galli theater. He worked with Atica gallery as a photographer. Back in Venezuela, he got interested in painting and sculpture; he started directing films. His first feature one Bolivar, Sinfonia Tropikal was shown at The Directors’ Fortnight. Orinoko, Nuevo mundo was also shown in Cannes

Alberto Martin
Amapola Risquez
Hugo Marquez
John Phelps
Maria Luisa Mosquera
Valentina Maduro

Scénario
Luis Angel Duque, Diego Risquez

Image
Andres Agusti

Son
Francisco Ramoz

Montage
Leonardo Henriquez

Musique
Alejandro Blanco Uribe

Production : Producciones Guakamaya, Caracas, Venezuela Vente à l’étranger : Producciones Guakamaya, Caracas, Venezuela