Windy Day

Faith Hubley, John Hubley
 

Synopsis

Hommage à John Hubley, Quinzaine 1977

John Hubley, par la grâce fluide, cosmique, de ses films, renouvelle le dessin animé par sa fibre elle-même. Ce principe des matières accorde le délié incroyable de ses mouvements au naturel des dialogues qu’il enregistre à vif (balbutiements d’enfants ou argot jazzman) : il est le seul animateur qui s’adapte directement à la parole.

On n’en finirait pas de commenter son rôle capital dans l’animation américaine. Chef de file de l’UPA, pionnier du dessin animé idéologique, créateur de « Monsieur Magoo » et de « Gerald Mac Boeing Boeing », auteur de fresques scientifiques, il a introduit les techniques de la peinture (huile, aquarelle, cire) dans le dessin animé, et donné une liberté extrême à la décomposition des mouvements humains qui fait de lui l’un des enseignants majeurs de l’image par image.

Robert BENAYOUN

Quinzaine des Réalisateurs 1977

Court métrage, 8 mn
 

Réalisation

 
 

Faith Hubley

Né en 1924, Faith Hubley fut un réalisatrice d’animation Oscarisée, connue pour son travail expérimental en collaboration avec son époux John Hubley, puis ensuite seule après la mort de son mari.

Après une enfance à Hell’s Kitchen, elle a commencé à travailler à 15 ans au théâtre. À 18 ans, elle emménage à Hollywood, commençant comme coursière à Columbia Pictures. Elle travailla ensuite comme technicienne son et monteuse musique, puis script pour Republic Pictures et monteuse.

Faith et John Hubley se marièrent en 1955. Ils ont fondé Storyboard Studios, studio d’animation indépendant avec pour but de réaliser un film indépendant par an. Ils ont collaboré sur 21 films courts jusqu’à la mort de John Hubley en 1977. Ils travaillaient alors sur « A Doonesbury Special » ; ils ont reçu des Oscars pour « Moonbird » (1959), « The Hole » (1962) et « Herb Alpert and the Tijuana Brass Double Feature » (1966) ainsi que pour « Windy Day », « Of Men and Demons », « Voyage to Next » et « A Doonesbury Special ».

Elle travailla ensuite seule sur « W.O.W. » (Women of the World) en 1975. Ensuite, entre 1976 et 2001, elle réalisa seule 24 autres films d’animation.

 

John Hubley

Né en 1914, John Hubley était un réalisateur de films d’animation américain connu à la fois pour ses expérimentations formelles et pour le réalisme émotionel qui l’a fait utiliser plusieurs fois les voix de ses propres enfants dans ses films.

Il commença à travailler dans l’animation en 1935 Chez Disney. Il quitta la société pendant la grève de 1941, et réalisa des films pour Sreen Gems et Army’s First Motion Picture Unit jusqu’à ce qu’il travaille pour United Productions of America, qui devint connu pour leurs créations très stylisées.

Il créa en 1949 le personnage de Mr. Magoo, inspiré de l’un de ses oncles, et réalisa le premier dessin animé éponyme. Il fut forcé de quitter UPA en 1952 lorsqu’il refusa de donner des noms devant la Commission de la Chambre sur les activités antiaméricaines (HUAC). Il fonda alors Storyboard Studios l’année suivante et travailla sur des publicités – son nom était alors blacklisté. Il déménagea ses studios à New York en 1955 et travailla dès lors sur des films indépendants.

Il épousa Faith Elliott la même année, et collabora par la suite avec elle sur quasiment tous les films qu’il réalisa jusqu’à sa mort en 1977 à 62 ans.

 

Autres informations

Informations professionnelles

Afficher