Mars Froid

Igor Minaiev
 

Synopsis

Le sujet de Mars Froid est des plus simples : un adolescent arrive dans une petite ville de province pour y faire ses études dans une école technique. L’ambiance générale y est plutôt agitée. Jour après jour, les événements se succèdent. Le fil du temps se déroule, infini. Des gestes de tous les jours surgit le destin. Et, seuls les actes sortant de l’ordinaire obligent les personnages à marquer un temps d’arrêt et à réaliser que la vie s’en va chaque jour davantage. Ce que nous gagnons se révèle parfois bien inférieur à ce que nous avons perdu. Y a-t-il alors une logique à ce mouvement inexorable ? La vie suit son chemin. Et nous ne pouvons que la vivre. Peut-être est-ce cela l’optimisme ? Igor Minaiev

Quinzaine des Réalisateurs 1988

Premier film
Long métrage, 1h50
 

Réalisation

 
 

Igor Minaiev

Né à Kharkov, en Ukraine, il achève ses études en 1977, à la faculté de mise en scène cinématographique de l’Institut des Arts du Théâtre de Kiev. Après avoir réalisé son court métrage de fin d’études intitulé La Mouette, il tourne en 1979 L’Horizon argenté, un court métrage qui est «rangé dans un tiroir». A la suite de ce film, la direction de l’unité «Débuts» des Studios Mosfilms le prive à tout jamais du droit d’exercer son métier. Ce n’est qu’en 1987 que la Commission des Conflits auprès de l’Union des Cinéastes décide de réhabiliter ses deux courts métrages. Ils ne furent cependant jamais distribués car en 1987, les négatifs de ces deux films avaient été détruits. Mais en 1985, cinq ans après son dernier court métrage les studios d’Odessa lui offrent une nouvelle chance de débuter. Cela lui permet de tourner un autre court métrage, Le Téléphone, puis son premier long métrage, Mars Froid, qui est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 1988.

portrait Igor Minaiev
  Igor Minaiev
 
Mars Froid
 

Autres informations

Scénario

Aleksandre Gorokhov

Son

Igor Riabinin

Montage

Palina Roudikh

Musique

Anatoli Dergachev

Informations professionnelles

Afficher