Malom A Pokolban

Gyula Maar
 

Synopsis

La jeunesse est belle, ou plus exactement elle s’embellit avec le temps. Mais que peut-on faire si « les plus belles années de notre vie » coincident avec une période historique aussi pénible que déterminante ? Comment décrire le délire de la jeunesse face à l’atmosphère oppressante des années 50 ? On parle souvent de cette période mais, dans la plupart des cas, d’une manière un peu simpliste, alors qu’elle était ambigüe et complexe. C’est pourquoi je mets l’accent dans mon film sur les chansons populaires, les rues à peine éclairées, sur cet univers d’illusions. Bien sûr, au moment où la politique pénètre agressivement dans la vie de chacun, il est impossible d’ignorer cela. Moulins aux enfers tente de faire l’équilibre entre tous ces éléments, un équilibre bien délicat je l’avoue. Le film décrit ma jeunesse dans toute sa beauté mais fortement influencée par le contexte des années 50. Guyla Maar

Quinzaine des Réalisateurs 1987

Long métrage, 1h40
Titre VO: Moulin Aux Enfers
 

Réalisation

 
 

Gyula Maar

Né à Budapest. ll fait des études de littérature et d’histoire. Il est engagé ensuite comme lecteur dans une maison d’édition et, en 1964, il est admis à l’école supérieure de théâtre et de cinéma de Budapest. Il obtient son diplôme de mise en scène en 1968, exerce quelques temps le métier de critique cinématographique, tout en tournant quelques courts-métrages. En 1970 sept de ses scénarios sont regroupés et publiés en librairie. En 1973 il réalise son premier long métrage qui obtient le grand prix du festival de Manhein. Son deuxième film Où êtes-vous, Madame Déry ? est primé au festival de Cannes en 1975.

portrait Gyula Maar
  Gyula Maar
 
Malom A Pokolban
 

Autres informations

Scénario

György Moldova, Gyula Maar, d'après un roman de György Moldova

Image

Ivan Mark

Son

Karoly Peller

Décor

Tamas Banovich

Montage

Julia Sivo

Informations professionnelles

Afficher