Lost In Siberia

Alexandre Mitta
 

Synopsis

André Miller, archéologue britannique, est kidnappé et torturé injustement par le KGB. Il est envoyé dans un camp de détention situé dans les steppes glaciales de Sibérie. C’est l’histoire d’un homme et d’une femme qui apprennent à s’aimer et à survivre dans des conditions inhumaines, et qui finiront par se perdre au moment où la liberté semblait proche…

Quinzaine des Réalisateurs 1991

Long métrage, 1H47
Titre VO: Perdu en Sibérie
 

Réalisation

 
 

Alexandre Mitta

Après des études d’ingénieur, il travaille comme dessinateur et caricaturiste pour la revue satirique « Krokodil » puis suit les cours de l’Institut du Cinéma de Moscou (VGIK) dans la classe de Mikhaïl Romm. Diplômé en 1961, il entre à la Mosfilm et cosigne son premier long métrage avec Aleksei Saltykov. Il remporte un certain succès public avec des œuvres consacrées aux problèmes de la jeunesse, notamment « Ouvrez la porte, on sonne », qui remporte le Lion d’Or de la section Films pour Enfants au Festival de Venise en 1966. Plus caractéristique de son style encore (à mi-chemin entre la comédie, le film d’aventure, le drame et la fable), « Brille, mon étoile brille » (1969) est sans doute l’un de ses films les plus ambitieux et les plus réussis. En 1974, il réalise « Moscou mon amour », une coproduction soviéto japonaise et reçoit le titre d’artiste Emérite de la République Russe. En 1980, « L’Equipage » pulvérise des records d’audience en Union Soviétique et sort dans 90 pays. Parmi ses dernières œuvres, citons « Conte de Noël » et « La Marche ».

portrait Alexandre Mitta
  Alexandre Mitta
 
Lost In Siberia
 

Autres informations

Image

Vladimir Shevtsik

Son

Yekaterina Popova

Décor

Valery Yorkevitch, Vitali Klimenkov

Montage

Nadia Veselovskaya, Tony Sloman

Musique

Leonid Desyatnikov

Informations professionnelles

Afficher