L’Autre côté de la mer

Dominique Cabrera
 

Synopsis

Paris, été 1994. Georges Montero, petit patron pied-noir d’une conserverie d’olives, est resté en Algérie après l’Indépendance. Il arrive aujourd’hui pour la première fois en France, à l’occasion d’une opération de la cataracte, au moment où la “guerre civile” prend de l’ampleur dans son pays. Son ami Belka, émigré récent, le pousse à rester en France. Derrière le dos de Georges, il a manigancé la vente de sa conserverie à Oran. Tarek Timzert, son chirurgien (ophtalmologue dans un grand hôpital parisien), est un “beur” qui a coupé tous liens avec sa culture originelle. A travers la relation qui se noue entre le “pied-noir” d’un côté, et “l’aveugle à ses racines” de l’autre, Georges fera le chemin qui l’amènera à choisir entre rester en France ou bien rentrer le coeur libre, mais, à ses risques et périls, à Oran. Tarek, lui, verra plus clair…

Quinzaine des Réalisateurs 1997

Premier film
Long métrage, 1 h 29
 

Réalisation

 
 

Dominique Cabrera

Née à Relizane, en Algérie. Installée en France depuis 1962, elle passe sa licence de lettres, puis entre à l’IDHEC. Monteuse de sujets d’actualité dans les stations régionales de FR3, elle fonde, avec Jean-Piere Thorn et Alban Poirier, une maison de production, l’Ergonaute, avec pour vocation de faire des films d’interventions syndicales ou politiques. Après avoir eu un enfant, elle réalise son premier court métrage de fiction, “L’Art d’aimer”, en 1984, suivi d’un court métrage, cette fois documentaire, “Ici là-bas”. Elle écrit ensuite deux longs métrages de fiction : “Méli-Mélo”, pour Jean-Louis Comolli, et “Folle Embellie”, avec Louis Mathieu de Vienne, projet resté inabouti, puis tourne plusieurs moyens métrages documentaires pour la télévision, et notamment “Rester là-bas” (1992), “Chronique d’une banlieue ordinaire” (1992) et “Une poste à La Courneuve (1994).

portrait Dominique Cabrera
  Dominique Cabrera
 
L’Autre côté de la mer
 

Autres informations

Image

Héléne Louvart

Son

Xavier Griette, Dominique Vieillard, Dominique Gaborieau

Décor

Michel Vandestien

Montage

Sophie Brunet

Musique

Béatrice Thiriet

Informations professionnelles

Afficher