L’Arrière pays

Jacques Nolot
 

Synopsis

Après dix ans d’absence, Jacques Pruez, cinquante ans, célibataire, acteur de second rôle, retourne dans son village pour assister aux derniers jours de sa mère. Il habitera pour la circonstance chez ses tantes Aimée et Jeofrette et renouera avec le passé, avec les ragots du village… Yvan, son père « le coiffeur des petits et des grands », compte sur son fils qui a « réussi » pour assurer ses vieux jours. Il ne croit pas à la maladie de sa femme et pense que ce sont les médecins qui la tuent… Une dispute éclatera avec son frère Alain, flic à Bordeaux, sur le devenir du « vieux », il n’en veut pas chez lui… « J’en ai rien à foutre de ce vieux con… Tu n’as qu’à te le prendre à Paris… Nous on n’en veut pas ». Après la mort de sa mère, Jacques apprendra que son père n’est pas son père… Prisonnier de son enfance, de son village… du passé… Jacques erre la nuit dans les rues… revit les moments qui ont marqué sa différence…

Quinzaine des Réalisateurs 1998

Premier film
Long métrage, 1 h 30
 

Réalisation

 
 

Jacques Nolot

Après une saison à Lourdes dans une épicerie de luxe Jacques Nolot monte à Paris à 16 ans travaille chez Félix Potin s’inscrit à un court d’art dramatique joue au théâtre tourne un peu happé par la vie écrit par nécessité quelques pièces de théâtre La Matiouette, Le Café des Jules, La Nuit d’Ivan, La Chatte à deux têtes… réalise un court métrage Manège en 1986… écrit J’embrasse pas puis passe à la réalisation sur les conseils d’Agnès Godard avec L’Arrière pays… scénarise La Chatte à deux têtes…

portrait Jacques Nolot
  Jacques Nolot
 
L’Arrière paysL’Arrière pays
 

Autres informations

Image

Agnès Godard

Son

Jean-Louis Ughetto

Décor

Patrick Durand

Montage

Martine Giordano

Informations professionnelles

Afficher