La Città Del Sole

Gianni Amelio
 

Synopsis

Le moine Campanella (1568-1639), et d’autres dominicains, furent accusés d’avoir, par leurs prêches, contribué à une tentative de soulèvement des paysans calabrais contre la domination espagnole. C’est en prison que Campanella écrivit sa vision de la république idéale : La Cité du soleil, publiée en latin en 1632. Le film illustre les idées politico-religieuses de Campanella et met en scène un moine qui cherche à convaincre un jeune paysan de se joindre à ceux, qui, dans la montagne, continuent la lutte.

Quinzaine des Réalisateurs 1973

Long métrage, 83'
Titre VO: La Ville Du Soleil
 

Réalisation

 
 

Gianni Amelio

Né à San Pietro Magisano (Catanzaro) en 1945. Pendant les années soixante, il est opérateur et assistant-réalisateur sur de nombreux films («Un homme à moitié» de Vittorio de Seta, «Les Cannibales» de Liliana Cavani, «I sette fratelli Cervi» de Gianni Puccini), il fait ses débuts dans la mise en scène avec «La fine del gioco», tourné pour le département expérimental de la RAI. Après une série de films pour la télévision, parmi lesquels on retiendra «La morte al lavoro» (prix FIPRESCI au festival de Locarno en 1978) et «Il piccolo Archimede», il accède au circuit cinématographique traditionnel avec «Colpire al cuore» en 1983. Son film «La città del sole» a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, et c’est le seul film de Gianni Amelio qui ait été distribué en France.

portrait Gianni Amelio
  Gianni Amelio
 

Autres informations

Son

Raul Montesanti

Montage

Donatella

Musique

Remigio Ducros

Informations professionnelles

Afficher