Jeunesse sans Dieu

Catherine Corsini
 

Synopsis

L’Allemagne dans les années trente, après la prise du pouvoir par les nazis. un jeune professeur de lycée, Pabst, est confronté à la montée du racisme et de l’intolérance chez ses élèves. Ceux-ci l’excluent de leur monde. Lors d’un camp de vacances au cours duquel commence l’apprentissage militaire, l’un de ses élèves est assassiné. Durant le procès qui s’ensuit, la déposition de Pabst lui vaut l’opprobre de la communauté et lui coûtera son poste d’enseignant

Quinzaine des Réalisateurs 1996

Long métrage, 1 h 21
 

Réalisation

 
 

Catherine Corsini

Elle réalise en 1983 son premier court métrage, La Mésange, suivi en 1984 de Ballades, qui obtient à Cannes le prix Perspectives du Cinéma Français et le prix Antenne 2. En 1986, son troisième court métrage, Nuit de Chine, obtient le prix de la meilleure réalisation au Festival de Grenoble. Elle signe l’année suivante son premier long métrage, Poker, suivi de deux téléfilms : Fatale Obsession en 1990 et Interdit d’amour en 1992, primé au FIPA. Son deuxième long métrage, Les Amoureux, est présenté à Cinémas en France en 1994. Elle a co-signé le scénario du film de Gaël Morel, A toute vitesse.

portrait Catherine Corsini
  Catherine Corsini
 
Jeunesse sans DieuJeunesse sans Dieu
 

Autres informations

Scénario

Alain Le Henryd’après le roman “Jugend ohne Gott” de Odon von Horvath

Image

Agnès Godard

Son

Ricardo Castro

Décor

Laurent Allaire

Montage

Yann Dedet

Musique

Ghedalia Tazartes

Informations professionnelles

Afficher