Il Regno Di Napoli

Werner Schroeter
 

Synopsis

En février 1977, j’ai passé trois semaines à Naples pour travailler sur un scénario. Je connais cette ville depuis déjà 15 ans, célèbre pour son incroyable densité de vie, la variété de ses dialectes, et pour sa misère économique et sociale. Mon film est le récit linéaire de la vie d’une famille napolitaine, de son désir d’émancipation, des soucis créés par sa pauvreté, de sa foi et de l’aboutissement de ses espoirs. Werner SCHROETER

Quinzaine des Réalisateurs 1978

Long métrage, 2h05
Titre VO: Le Royaume De Naples
 

Réalisation

 
 

Werner Schroeter

Né en 1945 à Georgenthal, Werner Schroeter étudie la psychologie à l’Université de Mannheim. Dès 1967, il réalise des films en 8mm qui sont fortement inspirés par le cinéma d’avant-garde américain. Vers la fin des années 60, ses oeuvres ont une résonance considérable. Au début des années 70, il commence à mettre en scène des pièces de théâtre et monte depuis 1979 également des opéras. Son premier long métrage « Eika Katappa » (1969) est récompensé du Prix Josef Von Sternberg. Dans « La mort de Maria Malibran » (1971) apparaît un motif qui pourrait cristalliser son oeuvre – le décès d’une chanteuse, qui meurt « d’avoir trop chanté ». « Le règne de Naples » (1978) reflète sa vision personnelle de cette ville, appréhendée à travers le destin de quelques figures pittoresques, courant sur trente ans. Réalisé deux ans plus tard, « Palermo oder Wolfsburg » est récompensé par un Ours d’Or au Festival de Berlin. En 1996, Locarno lui décerne un Léopard d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre et présente son avant-dernier film, « Poussières d’Amour ».

portrait Werner Schroeter
  Werner Schroeter
 
Il Regno Di Napoli
 

Autres informations

Image

Thomas Mauch

Montage

Ursula West, Werner Schroeter

Musique

M. Tregadio

Informations professionnelles

Afficher