Il piccolo diavolo

Roberto Benigni
 

Synopsis

« Le Petit Diable » ne raconte pas une histoire d’aujourd’hui, ne se borne pas à interpréter les vues et les contradictions de notre société contemporaine. Non, il va plus loin. C’est un film rare et unique. C’est la fusion de toute culture, le face à face de Gog et Magog. « Le Petit Diable » unit les mentalités de tous temps dans un rayon d’action qui va de Voltaire à Toshiro Mifune. Plus magnifique que Cazotte, plus charnel que Rabelais, plus léger que Calir, plus élégant qu’Ophüls, « Le Petit Diable » s’est inspiré de ces quatre maîtres et de leurs prédécesseurs. Il a même fait connaître ceux qui étaient dans l’ombre. « Le Petit Diable » restera également dans l’histoire pour avoir été le seul film hors compétition récompensé par la Palme d’Or. Ce qui met en évidence ses qualités supérieures. L’auteur tient à remercier avant tout Wim Wenders et le jury pour avoir su discerner dans « Le Petit Diable » deux des plus hautes vertus de l’âme humaine : la modestie et l’humilité. Roberto Benigni

Quinzaine des Réalisateurs 1989

Long métrage, 1h41
Titre VO: Le petit diable
 

Réalisation

 
 

Roberto Benigni

Né en 1952 à Misericordia dans la province d’Arezzo en Toscane. A l’âge de vingt ans il s’installe à Rome où il découvre le théâtre expérimental. En 1977, il écrit avec Giuseppe Bertolucci Berlinger ti voglio bene, qui sera tourné par ce dernier. En 1983 il fait ses débuts de réalisateur avec Tu mi turbi dont il est également l’interprète. L’année suivante il co-signe avec Massimo Troisi Non ce resta che piangere. Il effectue ensuite une tournée théâtrale triomphale avec un spectacle que Giuseppe Bertolucci filme sous le titre Tuttobenigni. En 1986, Jim Jarmusch le dirige dans Down By Law aux côtés de Tom Waits et John Lurie. Il reprend ensuite la casquette de metteur en scène pour Il Piccolo Diavolo et tourne actuellement sous la direction de Federico Fellini Voices From the Moon.

portrait Roberto Benigni
  Roberto Benigni
 
Il piccolo diavoloIl piccolo diavolo
 

Autres informations

Scénario

Roberto Benigni, Giuseppe Bertolucci, Vincenzo Cerami

Image

Robby Müller

Son

Remo Ugolinelli

Montage

Nino Baragli

Musique

Evan Lurie

Informations professionnelles

Afficher