I Photographia

Nico Papatakis
 

Synopsis

Ilyas Apostolou a 26 ans. Il débarque en France en 1971 (à l’an 4 de la dictature en Grèce) et il est recueilli par un cousin lointain, Gerassimos Tzivar analphabète et célibataire. De quelle profanation à ce point sacrilège Llyas s’est-il rendu coupable, et envers quelle divinité, quand il glisse dans son portefeuille, à côté de l’adresse de Gerassimos, quelques jours avant son départ pour la France, la photo ramassée à même le trottoir d’une chanteuse populaire de son pays ? Car ce geste va déclancher une série d’événements qui se succèderont inéluctablement, et hors de sa volonté, jusqu’à l’accomplissement d’un autre geste, monstrueux celui-là, et qui viendra s’inscrire comme l’achèvement nécessaire du premier. Etait-ce en raison d’un rêve inaccessible dont l’insolence méritait d’être sanctionnée : revenir dans son village un jour d’été, après avoir « terrassé la misère », au volant d’une voiture spacieuse, fut-elle d’occasion, triomphalement annoncé par la voix de cette même chanteuse, diffusée à son plus haut niveau par la radio-cassette de bord ? Nico Papatakis

Quinzaine des Réalisateurs 1987

Long métrage, 1h42
Titre VO: La Photo
 

Réalisation

 
 

Nico Papatakis

Né à Addis Abeda, d’un père grec et d’une mère éthiopienne. Il vit en Ethiopie, au Liban et crée avec une troupe d’amis et de comédiens le cabaret « La Rose Rouge », dont il est le propriétaire et l’animateur, jusqu’en 1953. Il produit par la suite le film de Jean Genet, Un Chant d’amour et deux dessins animés de Jean Gruelle. En 1958, aux Etats-Unis, il co-produit le premier film de John Cassavetes, Shadows. En 1962, il signe son premier long métrage Les Abysses, sélectionné pour représenter la France au Festival de Cannes en 1963. En 1967, il retourne en Grèce pour y tourner Les Pâtres du désordre. En 1975 son film Gloria Mundi qui soulèvera de nombreuses polémiques est présenté au Festival International de Paris.

portrait Nico Papatakis
  Nico Papatakis
 
I Photographia
 

Autres informations

Image

Aris Stavrou, Arnaud Desplechin

Son

Thanassis Georgiadis, Alexis Pezas

Décor

Nikos Meletopoulos

Montage

Delphine Desfons

Musique

Christodoulos Chalaris

Informations professionnelles

Afficher