Gazl El Banat

Jocelyne Saab
 

Synopsis

Si je tire ma force de quelque part, c’est sans doute du carrefour Orient-Occident. J’y puise ce qui me plait dans l’un comme dans l’autre. De l’Orient j’aime le soleil, la mer, une sagesse, un goût de la vie qui compensent l’horreur à subir. De l’occident j’aime une autre ouveture d’esprit, une autre élégance. J’ai le sentiment d’appartenir à toute une génération qui reste encore le témoin de cette symbiose un jour atteinte. Si j’ai pris des risques et fais prendre des risques en tournant une fiction dans Beyrouth en guerre, c’est pour oser croire que la vie un jour y reprendrait tous ses droits. Jocelyne Saab

Quinzaine des Réalisateurs 1985

Premier film
Long métrage, 1h40
Titre VO: Une vie supendue
 

Réalisation

 
 

Jocelyne Saab

Née à Beyrouth. Elle étudie les sciences économiques à Paris. A partir de 1973, elle réalise de nombreux sujets pour des télévisions nationales et internationales (Le Liban dans la tourmente, Le Sahara n’est pas à vendre, Egypte : la cité des morts, Beyrouth ma ville). En 1981 elle assiste Volker Schloendorff sur le tournage du Faussaire. Gazl el banat est son premier long métrage.

portrait Jocelyne Saab
  Jocelyne Saab
 
Gazl El Banat
 

Autres informations

Scénario

Gérard Brach

Image

Claude La Rue

Montage

Philippe Gosselet

Musique

Siegfried Kessler

Informations professionnelles

Afficher