Everlasting Love

Michael Mak
 

Synopsis

Je n’avais pas tourné depuis deux ans, depuis mon second long-métrage, HAPPY16. Durant cette période, j’ai fréquenté de nombreux night-clubs, aidant un ami à effectuer des recherches pour un film et j’ai eu l’occasion de rencontrer quelques filles qui travaillaient dans ces clubs. Bien que certaines d’entre elles soient encore des adolescentes, chacune a une histoire passionnante et colorée, et plus j’apprenais à les connaître, plus j’avais envie de faire un film sur elles. D’un autre côté, mon beau-frère est l’un des chirurgiens les plus cotés de Hong-Kong et je suis très attirés par ses amis. Je pensais qu’il serait intéressant de raconter une histoire d’amour entre une call-girl et un docteur.

Hong Kong est une société très répressive, très marquée par l’opposition des classes. J’avais envie d’utiliser cette histoire d’amour pour rendre compte de cet état de fai.

La plupart des films de Hong Kong sont des films bassement commerciaux qui sont calculateurs et qui « puent » la banalité. Je voulais simplement faire un film honnête et réaliste sur des gens et des émotions avec lesquels j’ai des affinités. Michael MAK

Quinzaine des Réalisateurs 1984

Long métrage
 

Réalisation

 
 
portrait Michael Mak
  Michael Mak
 
Everlasting Love
 

Autres informations