Es Megis

Zsolt Kezdi-Kovacs
 

Synopsis

1989. Kristof Zeyk, journaliste dans la cinquantaine s’interroge : comment endosser la responsabilité des ces quarante dernières années dont il a été un participant actif et passif à la fois ? Il se sent blessé d’avoir été traité de Stalinien, il n’arrive plus à s’exprimer, se réfugie dans le silence et se retire du monde, essayant, perplexe, de se recueillir sur son existence. Dans le silence des montagnes qui entourent le lac Balaton, il se laisse envahir par ses souvenirs de la guerre, de la révolution de 56, de sa jeunesse, de ses compromis et de ceux de sa génération. Il essaye de trouver les repères stables de sa vie auprès de son ex-femme, de sa femme actuelle, de ses amis et de sa fille. Est-il possible de vaincre ce silence ? Peut-être, l’effondrement du mur de Berlin et la révolution roumaine peuvent en offrir l’occasion, car il faut bien continuer. Et pourtant…

Quinzaine des Réalisateurs 1991

Long métrage, 1H35
Titre VO: Et pourtant...
 

Réalisation

 
 

Zsolt Kezdi-Kovacs

Né à Nagybecskerek. Après ses études secondaires, il travaille dans une fabrique de téléphones puis suit les cours de l’Ecole Supérieure de Théâtre et de Cinéma. Il obtient son diplôme de metteur en scène en 1961, puis devient membre fondateur du Studio Béla Balazs des jeunes cinéastes où il tourne plusieurs courts métrages. Ses études terminées, il devient premier assistant de Miklos Jancso sur la plupart de ses films. Il tourne son premier long métrage, «Zone tempérée» en 1970 et depuis, en a tourné neuf autres, dont la plupart ont été primés dans des festivals. Outre son activité de réalisateur, il est, depuis 1987, directeur général de Mafilm.

portrait Zsolt Kezdi-Kovacs
  Zsolt Kezdi-Kovacs
 
Es Megis
 

Autres informations

Image

Balazs Sara

Son

Peter Kardos

Montage

Eva Karmenton

Informations professionnelles

Afficher