Die Unberührbare

Oskar Roehler
 

Synopsis

Die Unberührbare relate l’histoire des derniers jours de l’écrivain Gisela Elsner qui se suicida à l’âge de 56 ans. Jeune auteur, elle connaît très tôt le succès : la publication de son premier roman fait d’elle « la nouvelle étoile » de la scène littéraire des années soixante. Elle se révèle cependant incapable de relever le défi posé par son propre succès et l’attente qu’il suscite. Tout à la fois rebelle et extravertie, ancrée dans son époque bien qu’apolitique, elle reste liée spirituellement au DKP (Parti Communiste allemand) qui, à l’Est, fait l’éloge de l’écrivain et celui de son œuvre. Sa vie privée, la complexité des relations qu’elle entretient et l’incompréhension que celles-ci engendrent, de multiples déceptions et une dépendance accrue à l’alcool et aux médicaments la conduisent progressivement à la solitude intérieure. Le film retrace la dernière période de sa vie pendant laquelle elle espère prendre un nouveau départ grâce à un amour retrouvé. Son passé alors réapparaît par touches successives, en évoquant tour à tour les points de contact comme les points de friction. L’action se déroule au lendemain de la chute du Mur de Berlin. Un espace-temps propice au commencement et à la fin, à l’espoir et à la désillusion jusque dans les menus détails de la vie quotidienne.

Quinzaine des Réalisateurs 2000

Long métrage, 1h43
Titre VO: L'insaisissable - No place to go
 

Réalisation

 
 

Oskar Roehler

Ses parents sont les écrivains Gisela Elsner et Klaus Roehler. Grandit à Londres, Rome et Nuremberg. Depuis le début des années 80, vit à Berlin et y travaille comme scénariste, journaliste et auteur de pièces de théâtre et de nouvelles dont « Das Abschnappuniversum » (1984).

 
Die UnberührbareDie Unberührbare
 

Autres informations

Image

Hagen Bogdanski

Son

Manfred Banach

Décor

Birgit Kniep

Montage

Isabel Meier

Musique

Martin Todsharow

Informations professionnelles

Afficher