Death Of A Sandwichman

G. Henderickx, Robbe De Hert
 

Synopsis

Un documentaire sur le cyclisme et la mort d’un champion du monde, Jean-Pierre Monseré, en 1971.

Quinzaine des Réalisateurs 1972

Court métrage
 

Réalisation

 
 

Robbe De Hert

Né en Angleterre, Robbe De Hert est réalisateur, scénariste et dialoguiste, monteur, mais aussi producteur, directeur de la photographie et interprète. Il est le frère du réalisateur Grapjos de Hert.
Après avoir exercé divers métiers, dont celui de marin, il se tourne à l’âge de vingt ans vers le cinéma, où il s’illustre brillamment avec deux courts métrages. Passé un temps par le métier de cadreur, il devient en 1966 membre du groupe de cinéastes indépendants Fugitive Cinéma.
Acteur de 19 december (Louis Celis) et des Ennemis (Hugo Claus), Robbe De Hert tourne ensuite deux moyens métrages mêlant fiction et documentaire : De Bom et SOS Fonske. Il signe son premier long métrage, Camera sutra (1973), mélange – comme ses précédents films – d’images d’archives, de reportage et de fiction. Cinéaste pamphlétaire, virulent critique de la société, il réalise ensuite Le Filet américain. Durant les années 1980, Robbe De Hert signe plusieurs fictions, dont la satire Blueberry hill et le thriller Trouble in paradise.
Robbe de Hert a réalisé plusieurs documentaires sur le cinéma belge dont Les Fabricants de rêve (1984). Robbe De Hert a signé une autobiographie.

 

Autres informations