Dakhal

Goutam Ghose
 

Synopsis

L’Inde est essentiellement un pays agricole. Cette immense étendue de terre est d’une grande complexité en raison de la multitude de castes, de croyances, de religions, en raison aussi du développement disproportionné de l’agriculture, d’un féodalisme séculaire, conséquences directes et indirectes du régime colonial. Le film montre les contradictions existant entre les Kakamaras, tribus de nomades, et les vrais paysans, et comment une caste privilégiée utilise ce conflit à ses fins.

Dans ce système semi-féodal, les femmes sont les opprimées d’une classe déjà exploitée par ailleurs. Elles sont privées de toute liberté et n’ont aucun rôle politique, économique ou social. Pour les féodaux, elles sont une propriété, pour les bourgeois un produit. Le film raconte l’histoire d’une veuve qui doit affronter toutes sortes de pressions pour pouvoir garder sa terre, ses enfants et obtenir justice. DAKHAL signifie à la fois acquisition et occupation… légale ou illégale.

Quinzaine des Réalisateurs 1982

Long métrage
Titre VO: L'occupante Evincée
 

Réalisation

 
 

Goutam Ghose

Diplômé de l’université de Calcutta, il commence sa carrière au théâtre auquel il se consacre activement. Photographe-reporter occasionnel, il commence à tourner des documentaires à partir de 1973, et se consacre dès lors définitivement au cinéma. Son oeuvre fictionnelle et documentaire a été récompensée par de très nombreux prix à travers le monde. Son film “Dakhal” a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 1982. “Le Batelier de Padma” est son cinquième long métrage de fiction, et lui a valu d’être nommé meilleur réalisateur de l’année 1993 en Inde.

portrait Goutam Ghose
  Goutam Ghose
 
Dakhal
 

Autres informations