Dakan

Mohamed Camara
 

Synopsis

“Dakan” signifie destinée. Ce film de fiction est une histoire d’amour. Elle se passe de nos jours dans une grande ville africaine. Manga et Sory sont deux garçons âgés de vingt ans. Ils s’aiment comme il arrive rarement de s’aimer. Face à cette situation, les deux familles se trouvent confronter à leurs resposabilités et à leurs principes de parents intègres. Mais il y a aussi les cancans, les commérages d’une société régulée par les tabous et les interdits les plus divers. Le choix entre l’amour filial et la confrontation avec cette société constitue le dénouement dramatique de cette histoire. les familles craignent l’affrontement avec leur milieu. Les jeunes gens sont plongés dans la solitude, le désarroi et le déchirement de leur amour. Devant l’incompréhension, Manga et Sory, bien qu’éperdument amoureux l’un de l’autre, tentent désespérement d’être conformes aux normes qu’a établies la société dans laquelle ils vivent. La séparation s’impose, douloureuse mais ils se séparent. Ils se séparent et chacun se lie à un femme.

Quinzaine des Réalisateurs 1997

Premier film
Long métrage, 1 h 27
 

Réalisation

 
 

Mohamed Camara

Né à Conakry, en Guinée. Acteur, il a été formé chez Blanche Salant au Centre américain, chez Peter Brook aux Bouffes du Nord et chez Gabriel Garrand au Théâtre international. Au théâtre, il a joué principalement sous la direction de Patrice Chéreau et a fait de nombreuses apparitions au cinéma et à la télévision. Il a réalisé deux courts métrages, Denko (Grand Prix et Prix de la Presse au Festival de Clermont-Ferrand 1993) et Minka. “Dakan” est son premier long métrage.

portrait Mohamed Camara
  Mohamed Camara
 
DakanDakanDakanDakanDakanDakan
 

Autres informations

Image

Gilberto Azevedo

Son

Christine Charpail, Dominique Hennequin

Montage

Dos Santos

Musique

Elhadj Sory et Kandia Kouyate, Ensemble Symphonique Traditionnel National

Informations professionnelles

Afficher